Titre original Homeland (Iraq Year Zero)
Date de sortie 10 février 2016
Distributeur Nour Films
Année de production 2015
Pays de production France, IRAK
Genre Film documentaire
Couleur Couleur

Synopsis

En 2002, alors qu'une nouvelle guerre est sur le point d'éclater en Irak, le réalisateur Abbas Fahdel, qui vit depuis quinze ans en France, où il a construit sa vie et sa carrière, se sent le devoir de revenir dans son pays natal afin de capter des images de la vie quotidienne de ses habitants. Hébergé par des membres de sa famille, qui vivent toujours au pays, le réalisateur décide de filmer leur vie mais aussi l'Irak, qui garde les stigmates du conflit du début des années 1990. La figure de Saddam Hussein, jamais évoquée, est cependant omniprésente, que ce soit à travers des portraits du raïs, affichés partout, où par le biais de clips à sa gloire, diffusés en permanence à la télévision...

Critiques

  1. Première
    par Eric Vernay

    Donner un visage à l’Irak, c’est l’objectif que s’est fixé Abbas Fahdel en filmant ses proches à Bagdad entre 2002 et 2003, avant et après l’invasion américaine. Le film (plus de cinq heures trente) dévoile un pays complexe, intime, surprenant, loin des clichés véhiculés par les journaux télévisés ou la propagande locale. Peu porté sur le spectaculaire, notamment dans la première partie consacrée à l’imminence de la guerre (où l’on se pose des questions comme : – Si les États-Unis attaquent demain, à quoi bon réviser mon examen ?), ce documentaire fleuve dégage pourtant une puissance tragique folle. Elle émane de son regard immersif, plein d’intelligence et d’empathie.