Titre original Die andere Heimat : Chronik einer Sehnsucht
Date de sortie 23 octobre 2013
Durée 107 mn
Réalisé par Edgar Reitz
Avec Jan Dieter Schneider , Antonia Bill , Maximilian Scheidt
Scénariste(s) Edgar Reitz, Gert Heidenreich
Distributeur Les Films Du Losange
Année de production 2013
Pays de production Allemagne, France
Genre Drame
Couleur Noir et blanc

Synopsis

1842 – 1844, L’histoire de la famille Simon. Johann le père forgeron, Margret la mère, Lena la fille ainée, Gustav et Jakob les fils, Jettchen et Florinchen leurs futures épouses. Les coups du destin risquent de détruire cette famille mais c’est une histoire de courage et de foi en l’avenir.  Des dizaines de milliers d’Allemands, accablés par les famines, la pauvreté et l’arbitraire des gouvernants, émigrent en Amérique du Sud. « Un sort meilleur que la mort, ça peut se trouver partout ».  Jakob Simon le cadet, lit tous les livres qu’il peut se procurer, il étudie les langues des Indiens d’Amazonie. Il rêve d’un monde meilleur, d’aventure, de dépaysement et de liberté. Il décide d’émigrer.  Le retour de son frère Gustav du service militaire dans l’armée prussienne déclenche une série d’évènements qui met à rude épreuve l’amour de Jakob et bouleverse son existence.

Offres VOD de Heimat : chronique d'un rêve, 1ère partie

CANAL VOD HD SD CANAL VOD 2.99 € Louer 9.99  € Acheter

Toutes les séances de Heimat : chronique d'un rêve, 1ère partie

Photos de Heimat : chronique d'un rêve, 1ère partie

DR
DR
Les Films du Losange
Les Films du Losange
DR
Les Films du Losange
Les Films du Losange

Heimat I : Chronique d'un rêve

HEIMAT I – Chronique d’un rêve

HEIMAT I – Chronique d’un rêve

Jan Dieter Schneider dans le rôle de Jakob Simon

HEIMAT I – Chronique d’un rêve

Des chariots dans le film HEIMAT I ? Chronique d?un rêve

HEIMAT I – Chronique d’un rêve

HEIMAT I

Le casting du film HEIMAT I ? Chronique d?un rêve

HEIMAT I

Une réunion de nuit dans le film "HEIMAT I ? Chronique d?un rêve"

Casting de Heimat : chronique d'un rêve, 1ère partie

Antonia Bill
Jettchen Niem
Marita Breuer
Margarethe Simon

Critiques de Heimat : chronique d'un rêve, 1ère partie

  1. Première
    par Eric Vernay

    1840-1842. Le petit village de Schabbach, en Rhénanie, voit ses habitants émigrer en Amérique pour fuir la misère et l’autoritarisme des seigneurs locaux. Jakob Simon, le cadet lettré d’une famille de paysans artisans, rêve d’Indiens et d’Amazonie. Entamée par Edgar Reitz à la fin des années 70, Heimat est au départ une saga familiale télévisuelle dont la durée totale avoisine les cinquante-six heures. L’ambitieuse trilogie achevée en 2004 dispose désormais d’un prequel. Tendu entre lyrisme et rigueur documentaire, mouvements de caméra et fixité des personnages, ce diptyque narre le quotidien âpre et funèbre d’un peuple déchiré par des aspirations contraires : quitter son heimat (« terre natale ») ou rester près des siens. Habillée d’un majestueux noir et blanc serti de touches colorées éparses, la fresque parvient à enrayer la raideur qui la guette en renouvelant subtilement sa matière narrative. Reitz a le sens de la dramaturgie longue. Sous son regard patient, des destins
    que l’on croyait pétrifiés par la tragédie ont le temps de muer vers un ailleurs imprévisible. Du ciel opaque émerge alors l’émotion.