Titre original Harry Potter and the Goblet of Fire
Date de sortie 30 novembre 2005
Durée 157 mn
Réalisé par Mike Newell
Avec Daniel Radcliffe , Emma Watson , Rupert Grint
Scénariste(s) Steve Kloves
Année de production 2005
Pays de production Grande-Bretagne, Etats-Unis
Genre Film fantastique
Couleur Couleur

Synopsis

C'est l'agitation à l'école Poudlard qui accueille trois institutions à l'occasion du " Tournoi des trois sorciers ". Les participants sont choisis par la fameuse " coupe de feu ". Elle sélectionne Harry Potter alors qu'il n'a pas 17 ans, l'âge minimum re

Offres VOD

CANAL VOD SD HD CANAL VOD 3.99 € Louer 9.99  € Acheter
Videofutur SD Videofutur 2.99 € Louer 7.99  € Acheter
Orange 4K HD SD Orange 3.99 € Louer 9.99  € Acheter
SFR SD SFR 2 € Louer
FTV SD FTV 2.99 € Louer 11.99  € Acheter
FNAC SD HD FNAC 3.99 € Louer 7.99  € Acheter
Nolim Films SD HD Nolim Films 3.99 € Louer 11.99  € Acheter
MYTF1VOD HD SD MYTF1VOD 2.99 € Louer 9.99  € Acheter
FilmoTV HD FilmoTV 2.99 € Louer 7.99  € Acheter

Dernières News

La saga Harry Potter film par film : 4. La Coupe de feu

On se remémore la saga Harry Potter pour se préparer à la sortie des Animaux fantastiques.

Avant La Belle et la Bête, Emma Watson était déjà la reine du bal

De Harry Potter au Monde de Charlie, l’interprète de Belle a multiplié les scènes de danses.

Photos

Harry Potter Et La Coupe De Feu

Critiques

  1. Première
    par Gael Golhen

    Mon sorcier bien-aimé

    La saga Potter a encore changé demain. Avec ses divagations burto-niennes, ...Le Prisonnier d’Azkaban avait pourtant placé la barre très haut. Cuarón avait su réinventer l’univers du sorcier binoclard en l’emmenant vers une noirceur et un pessimisme gothique palpitants. La mise en scène de Newell est ici plus classique. Mais la série gagne en suspense et en sentiments ce qu’elle perd en puissance graphique. D’abord parce que ce quatrième épisode a assez de substance pour exploser les précédents. C’est même l’un des plus excitants de la saga puisqu’il pose une bonne fois pour toutes les enjeux dramatiques (Harry devient un héros) et que l’on découvre enfin l’infâme Voldemort, véritable Dark Vador de la série. Newell taille intelligemment dans le livre et, en se focalisant sur l’histoire d’Harry, sonde ses doutes et sa solitude face à sa mission. Il capte les premiers émois des héros, ces moments où, plus tout à fait enfants mais pas encore adultes, les ados ne savent plus très bien où ils en sont. Ce sont les scènes les plus attendues et les plus réussies du film. Mais ...La Coupe de feu est d’abord un thriller efficace, et les séquences de suspense et d’action s’enchaînent sans temps morts pour aboutir à l’affrontement final d’une puissance exceptionnelle. Parce que Newell a su restituer les implications profondes de ce qui se joue pour l’apprenti sorcier: un triomphe sur les forces qui l’aspirent vers le gouffre, l’acceptation de son destin et la fin du dilemme moral. Harry Potter est en train de devenir un nouveau Luke Skywalker... Gaël Golhen