Titre original The Silver Linings Playbook
Date de sortie 30 janvier 2013
Réalisé par David O. Russell
Avec Bradley Cooper , Robert De Niro , Jennifer Lawrence
Scénariste(s) David O. Russell
Distributeur StudioCanal
Année de production 2013
Pays de production US
Genre Comédie dramatique
D’après l’œuvre de Matthew Quick

Synopsis

Ayant perdu sa maison, son travail et sa femme, Pat Solatano se retrouve obligé d’emménager chez ses parents après avoir passé huit mois dans un institut psychiatrique. Pat affiche pourtant un optimisme à toute épreuve. il est déterminé à se reconstruire et à renouer avec son ex-femme, malgré une séparation difficile. rapidement, il rencontre Tiffany, une jolie jeune femme ayant elle-même eu un parcours mouvementé. Tiffany propose d’aider Pat à reconquérir sa femme, à condition qu’il lui rende un service en retour... alors qu’un lien inattendu se forme entre eux, ils vont essayer de reprendre en main leurs existences et de redécouvrir les bons côtés de la vie.D'après le roman de Matthew Quick.

Offres VOD

Imineo SD HD Imineo 2.99 € Louer 7.99  € Acheter
Videofutur SD Videofutur 2.99 € Louer 7.99  € Acheter
CANAL VOD SD CANAL VOD 2.99 € Louer
SFR SD HD SFR 4.99 € Louer
MYTF1VOD SD HD MYTF1VOD 2.99 € Louer 9.99  € Acheter
FNAC HD SD FNAC 2.99 € Louer 7.99  € Acheter
Orange HD SD Orange 2.99 € Louer
FTV SD FTV 10.99  € Acheter
FilmoTV SD FilmoTV 2.99 € Louer 8.99  € Acheter
Nolim Films HD SD Nolim Films 3.99 € Louer 7.99  € Acheter

Dernières News

Jennifer Lawrence danse comme une folle et décroche un Oscar ce soir

C8 rediffuse Hapiness Therapy, le succès de David O. Russell qui a valu une statuette dorée à l'actrice.

Photos

Happiness Therapy

Critiques

  1. Première
    par Antoine Prioul

    Happiness Therapy aurait pu glisser dans la catégorie des films dont on voit les coutures, les intentions et les chichis à des kilomètres. Inquiétude renforcée par le fait qu'il y a quelques années, David O. Russell avait signé une comédie expérimentale littéralement gangrenée par les gadgets (J’♥ Huckabees). Heureusement, le cinéaste se révèle être moins un charlatan poseur qu’un authentique champion de la névrose, dont le premier film, Flirter avec les embrouilles (1996), conceptualisait ce qui sous-tend son oeuvre :l’autodestruction progressive d’une cellule a priori parfaite, qu’elle soit familiale (Fighter), militaire (Les Rois du désert) ou matrimoniale (ici). Happiness Therapy peut d’ailleurs se voir comme l’envers sentimental et surtout optimiste de Fighter. Son scénario confronte une galerie de personnages pétris de bonnes intentions dont l’abnégation flirte avec la folie, et surtout deux héros adeptes de la méthode Coué et programmés pour s’entendre, mais dont l’entêtement menace à tout moment de transformer la rencontre amoureuse en guerre totale. Il s’en dégage une énergie comique folle ainsi qu'une tension dramatique qui maintiennent l’ensemble sur le fil (la dernière demi-heure est à ce titre un petit bijou de suspense romantique). Les acteurs, eux, contribuent largement à la réussite du film. Grande carcasse, belle gueule et débit infernal, Bradley Cooper trouve là son meilleur rôle – une boule de nerfs charmante façon Cary Grant sous acide. Jennifer Lawrence possède ce mélange de sensualité et d’espièglerie tordues qui font les grandes actrices. Et on n’avait pas vu De Niro à pareille fête depuis des lustres, en paternel superstitieux aussi bienveillant que toqué.