Toutes les critiques de Gueule d'ange

Les critiques de Première

  1. Première
    par Thierry Chèze

    Vanessa Filho vient de la photographie et du clip. Un péché véniel pour nombre de critiques au festival de Cannes (où il était présenté dans la section Un Certain Regard) qui ont descendu en flammes l’esthétique jugée trop clippesque de sa première réalisation. Un raccourci un brin convenu et simpliste car, à travers ce parti pris d’une atmosphère colorée et clinquante, flirtant volontairement avec le kitsch, Vanessa Filho ne fait que traduire le monde tel que le voit son héroïne.