Date de sortie 24 septembre 2014
Durée 138 mn
Réalisé par Tate Taylor
Avec Chadwick Boseman , Nelsan Ellis , Viola Davis
Scénariste(s) Jez Butterworth, John-Henry Butterworth
Distributeur Universal Pictures International France
Année de production 2014
Pays de production Etats-Unis
Genre Biographie
Couleur Couleur

Synopsis

Vous le connaissez sous de nombreux pseudonymes: «Monsieur dynamite», «Le parrain de la soul», «Le travailleur le plus acharné du show business».Préparez vous à découvrir l’homme derrière la légende.Né dans une grande pauvreté en Caroline du Sud, au beau milieu de la grande dépression, en 1933, James Brown a survécu à une jeunesse émaillée d’abandon, d’abus sexuel, d’écoles de redressement et de prison. Personne ne lui a jamais appris les règles du jeu.Il était destiné à les briser.De son expérience de boxeur amateur ou de chanteur de rue, il a su canaliser chaque coup dur en un rythme qui se fit l’écho de sa rage de vivre. Il est devenu un des interprètes les plus influents qui marquèrent la scène soul ou funk, et l’artiste le plus samplé de l’histoire continue d’inspirer la plupart des artistes reconnus aujourd’hui.Biopic sur James Brown.

Offres VOD

Orange SD HD Orange 2.99 € Louer 9.99  € Acheter
Videofutur SD Videofutur 4.99 € Louer 17.99  € Acheter
MYTF1VOD SD HD MYTF1VOD 2.99 € Louer 13.99  € Acheter
CANAL VOD SD HD CANAL VOD 3.99 € Louer 9.99  € Acheter

Toutes les séances

Photos

DR
DR
DR
Universal Pictures
Universal Pictures
Universal Pictures
Universal Pictures
Universal Pictures
Universal Pictures
Universal Pictures
Universal Pictures
Universal Pictures
Universal Pictures
Universal Pictures
Universal Pictures
Universal Pictures
Universal Pictures
Universal Pictures
Universal Pictures

Get on Up

Get on Up

Get on up

Get on Up

Get on Up

Get on Up

Get on Up

Get on Up

Get on Up

Get on Up

Get on Up

Get on Up

Get on Up

Get on Up

Get on Up

Get on Up

Get on Up

Get on Up

Get on Up

Critiques

  1. Première
    par Christophe Narbonne

    La vie et l’œuvre de James Brown, surnommé le « Godfather of Soul » ou le « Minister of New New Super Heavy Funk ». Il aura fallu attendre huit ans pour voir ce biopic sur James Brown. Huit ans au cours desquels ses héritiers se sont déchirés autour de son testament, et qui ont vu les projets de films avorter, dont l’un de l’inévitable Spike Lee. Pouvait-il en être autrement ? Personnage électrique, imprévisible, génial, odieux, prodigue, parti de rien, l’inspirateur de Michael Jackson et de Prince provoque autour de sa personne une ferveur que son sens du spectacle et ses rythmes démoniaques – parmi les plus samplés au monde – alimentent depuis des décennies. Voir ce destin hors normes tomber entre les mains de Tate Taylor, réalisateur blanc, spécialiste des chromos sur les Noirs depuis "La Couleur des sentiments", n’est pas le moindre des paradoxes. Le film est conforme à ce qu’on en attendait : appliqué, groovy, divertissant, parfois inspiré (voir le montage emballant de la séquence avec Sex Machine en fond sonore). On l’aurait préféré à la hauteur du premier quart d’heure, un peu fou, montrant un personnage borderline habité par une foi en lui inébranlable.