Fear And Desire

  • Comédie dramatique
  • Date de sortie : > Toutes les sorties de la semaine
  • Réalisé par : 
    Stanley Kubrick
  • Avec : 
    Frank SILVERA
    ,
    Paul Mazursky
    ,
    Virginia LEITH
    ...> Tout le casting
  • Durée : 
    1h1min
  • Pays de production : 
    Etats-Unis
  • Année de production :  1953
  • Titre original : Fear and desire
  • Distributeur : 
    Fims sans Frontières

Notes et critiques

  • Internautes(2 avis)2

Synopsis

Dans une guerre abstraite en terre inconnue, une patrouille militaire de quatre hommes, le lieutenant Corby, le sergent Mac et deux soldats, Fletcher et Sidney, se retrouve derrière les lignes ennemies après que leur avion se soit écrasé. Ils avancent dans la forêt, surprennent deux militaires ennemis et les massacrent. Puis ils rencontrent une jeune fille et, craignant qu’elle ne les dénonce, l’attachent à un arbre. Pendant que ses trois camarades vont vers la rivière construire un radeau qui, espèrent-ils, les ramènera chez eux, Sidney garde la jeune femme. Il se révèle alors avoir l'esprit dérangé, autant à cause des violences de la guerre que de son désir naissant envers la prisonnière…

Bandes-annonces et photos de Fear And Desire

> Toutes les photos

Avis internautes sur Fear And Desire

(2) 2
Kubrick, c'était mieux après ? Sorti en 1953 dans l'anonymat le plus complet aux Etats-Unis, puis renié par son réalisateur qui taxera l'oeuvre d"effort prétentieux et inepte" ( la légende veut qu'il chercha à détruire le négatif ), Fear and Desire restera donc invisible jusqu'à sa récente sortie simultanée en salle et dans les bacs. Financé en grande partie par sa famille et mis en boîte par une équipe réduite, cet effort de jeunesse est un pur produit "Indé", avant l'heure. Difficile de reconnaître le style du maître dans ce premier film ( trop ) ambitieux mais inégal, sorte d'hybridation improbable entre Malick ( Le côté "fable philosophique" et la voix off ) et Stanley Kramer, bien que certains motifs ou thématiques chers à l'auteur soient déjà présents. Gros plans, goût de l'abstraction, sens du cadre et éclairage soigné ( à ce titre, Fear and Desire est plus un film de photographe que de cinéaste ), stylisation de la violence et surtout étude pessimiste mais lucide de l'homme seront, entre autre, le ciment de l'oeuvre à venir du cinéaste. Avec ses raccords approximatifs, sa philosophie un brin pataude et sa légère tendance à l'emphase, Fear and Desire ne peut guère prétendre au statut de film qui compte, mais bien des premières oeuvres ont été plus honteuses et moins ambitieuses. Pour le perfectionniste qu'était Kubrick, sans doute que l'idée même de l'existence de ces tares était insupportable, mais pour bâtir une oeuvre aussi originale, puissante et visionnaire que la sienne, il a bien fallu, au moins un peu, bégayer son talent. generationcinema.over-blog.fr
  • 0
  • 0
Sa note : 2
Anonyme | le 29/05/2013 à 10h40 | Signaler un abus
Le tout premier long métrage de Kubrick que seuls de rares initiés ont vu. La légende dit que Kubrick a fait détruire tous les négatifs. Il resterait pourtant une copie dans un musée américain. Mystère.
  • 0
  • 0
Sa note : 2
traversay | le 18/03/2008 à 11h48 | Signaler un abus
> Tous les avis

Dernières news sur Fear And Desire

> Toutes les news sur Fear And Desire

Réalisateurs et acteurs de Fear And Desire