Eastern Boys Affiche

Eastern Boys

Eastern Boys Affiche
  • Drame
  • Tous publics avec avertissement
  • Date de sortie : > Toutes les sorties de la semaine
  • Réalisé par : 
    Robin Campillo
  • Avec : 
    Olivier Rabourdin
    ,
    Kirill Emelyanov
    ,
    Daniil Vorobjev
    ...> Tout le casting
  • Durée : 
    2h8min
  • Pays de production : 
    France
  • Année de production :  2013
  • Distributeur : 
    Sophie Dulac Distribution

Notes et critiques

  • Internautes(7 avis)3
  • Presse(17 critiques)3
  • Premiere(1 critique)3
Bande-annonce

Synopsis

Daniel aborde Marek dans une gare parisienne où ce dernier traine avec sa bande. Il lui propose de le retrouver chez lui le jour suivant.
Mais lorsque Daniel ouvre la porte de son appartement le lendemain, il est loin d’imaginer le piège dans lequel il s’apprête à tomber et qui va bouleverser sa vie.

Bandes-annonces et photos de Eastern Boys

> Toutes les photos> Toutes les bandes-annonces

Critiques Presse de Eastern Boys

(18)3
  • Première3
  • A voir à lire3
  • Critikat.com2
  • Nouvel Obs4
  • Excessif / TF1 News3
  • Positif3
  • Pariscope3
  • Ecran Large1
  • Les Fiches du cinéma3
  • Le JDD3
  • Elle3
  • StudioCiné Live2
  • Les Inrocks3
  • Le Monde3
  • Paris Match4
  • Le Parisien2
  • Télérama4
  • Critique de Premiere ( Christophe Narbonne)Drôle de parcours que celui de Robin Campillo. Fidèle scénariste et monteur du sensible et exigeant Laurent Cantet, il a réalisé Les Revenants, fascinant film de zombies naturaliste sorti en 2004. Puis, à la faveur de l’adaptation – par d’autres – de ce long métrage atypique en série télé, Campillo est soudain deve... Lire la suite
> Toutes les critiques

Avis internautes sur Eastern Boys

(7) 4
Avant-première à l'Arlequin en présence de l'équipe. Une claque dès la première image: la Gare du Nord comme on ne l'a jamais vue. Séquence en forme de ballet hypnotique. La rencontre entre le cadre bobo homo parisiano-banlieusard (Olivier Rabourdin, d'une grande finesse) et la Bande d'Eastern Boys, zonards de la gare, une petite meute menée par le chef auto-proclamé, "Boss", au charisme et au regard magnétiques. Approche, drague en mode tapin, et surprise du lendemain. Tout concours à déstabiliser dans ce film. On ne sait jamais où l'on va aller ensuite et ça fait du bien d'être un peu malmenés dans le paysage français morose. La profondeur des personnages se dévoile progressivement, subtilement. Jusqu'au 4ème acte, avec un retournement de genre, d'ambiance, de rythme et l'arrivée d'un nouveau personnage inattendu (surprenante Edéa Darcque). Bref, une bouffée de fraîcheur dont on avait bien besoin, loin des mièvreries romanticomiques qui se ressemblent toutes. Si vous cherchez un film différent, intelligent, prenant et qui ne vous laissera pas indifférent, vous l'avez trouvé. Bravo Robin Campilllo, chapeau maestro.
  • 4
  • 0
Sa note : 4
Anonyme | le 04/04/2014 à 15h08 | Signaler un abus
Longueurs (premières scènes,) et scénario improbable (Psychologie du quinquagénaire complètement invraisemblable)
  • 1
  • 1
Sa note : 1
Anonyme | le 03/04/2014 à 08h43 | Signaler un abus
> Tous les avis

Dernières news sur Eastern Boys

> Toutes les news sur Eastern Boys

Réalisateurs et acteurs de Eastern Boys