Titre original Du vent dans les mollets
Date de sortie 22 août 2012
Réalisé par Carine Tardieu
Avec Agnès Jaoui , Denis Podalydès , Isabelle Carré
Scénariste(s) Carine Tardieu
Distributeur Gaumont
Année de production 2012
Pays de production FR
Genre Comédie

Synopsis

Rachel Gladstein a neuf ans, une maman merveilleusement étouffante, un papa drôlement cynique, et une mémé adorablement mortifère. Rachel rêve d’être aimée de sa blonde et vacharde maîtresse, de faire partie du club des amies de Barbie, et de devenir l’unique amie de Marina Campbell parce que sa maman est morte et que son papa est un baron anglais. Mais c’est la rentrée des classes, Rachel dort avec son cartable et pisse au lit, sa mère lui impose de commencer une thérapie avec une psy hors du commun et par dessus le marché, Valérie, la petite grosse effrontée la harcèle pour devenir sa copine.  Quand l’adversité s’acharne, à quoi bon lutter ?...

Offres VOD

Imineo HD SD Imineo 9.99  € Acheter
MYTF1VOD SD HD MYTF1VOD 11.99  € Acheter
FTV SD FTV 10.99  € Acheter
Videofutur SD Videofutur 7.99  € Acheter
CANAL VOD SD HD CANAL VOD 9.99  € Acheter
Orange SD HD Orange 9.99  € Acheter
FilmoTV HD FilmoTV 9.99  € Acheter

Photos

DR
DR
EMILIE DE LA HOSSERAYE
EMILIE DE LA HOSSERAYE
EMILIE DE LA HOSSERAYE
Picasa
EMILIE DE LA HOSSERAYE
EMILIE DE LA HOSSERAYE
EMILIE DE LA HOSSERAYE
EMILIE DE LA HOSSERAYE
EMILIE DE LA HOSSERAYE
EMILIE DE LA HOSSERAYE
EMILIE DE LA HOSSERAYE
EMILIE DE LA HOSSERAYE
Emilie de la Hosseraye
Emilie de la Hosseraye
Emilie de la Hosseraye
Emilie de la Hosseraye

Du vent dans mes mollets

Du vent dans mes mollets

DU VENT DANS MES MOLLETS

DU VENT DANS MES MOLLETS

DU VENT DANS MES MOLLETS

DU VENT DANS MES MOLLETS

DU VENT DANS MES MOLLETS

DU VENT DANS MES MOLLETS

DU VENT DANS MES MOLLETS

DU VENT DANS MES MOLLETS

DU VENT DANS MES MOLLETS

DU VENT DANS MES MOLLETS

DU VENT DANS MES MOLLETS

DU VENT DANS MES MOLLETS

DU VENT DANS MES MOLLETS

DU VENT DANS MES MOLLETS

DU VENT DANS MES MOLLETS

DU VENT DANS MES MOLLETS

Critiques

  1. Première
    par Bernard Achour

    Le plus grand défi que doivent relever les films à vocation « charmante », « poétique » et autres synonymes de « mignon » est de laisser au spectateur la liberté de succomber à leur attrait sans que clignote à chaque instant un panneau en forme de mode d’emploi comminatoire : « Attention, cette séquence est destinée à vous faire craquer. » Dans le
    meilleur des cas, ça donne le récent Nouveau Départ, de Cameron Crowe. Mais quand la mayonnaise ne prend pas, une colère inversement proportionnelle à la joliesse affichée se retourne alors contre eux. Quelques mois après Pierre Rambaldi et ses Tribulations d’une caissière, c’est à présent au tour de la malheureuse Carine Tardieu de nous horripiler avec sa comédie émotionnelle saturée de chichis visuels et musicaux, de compositions esthétisantes calculées jusqu’à la névrose et de péripéties où l’humour sonne aussi faux que le drame. Du vent, rien que du vent.