Titre original Disobedience
Date de sortie 13 juin 2018
Durée 114 mn
Réalisé par Sebastian Lelio
Avec Rachel McAdams , Rachel Weisz , Alessandro Nivola
Scénariste(s) Sebastian Lelio, Rebecca Lenkiewicz
Distributeur Mars Films
Année de production 2017
Pays de production Etats-Unis, Grande-Bretagne, IRLANDE
Genre Drame
Couleur Couleur

Synopsis

Une jeune femme juive-orthodoxe, retourne chez elle après la mort de son père. Mais sa réapparition provoque quelques tensions au sein de la communauté lorsqu'elle avoue à sa meilleure amie les sentiments qu'elle éprouve à son égard...

Offres VOD

Pas d'offres actuellement.

Dernières News

Les filles d'Ocean's 8 braquent gentiment le box-office

Cette suite démarre moins bien que les trois épisodes avec George Clooney. (Source : Le Film Français)

Box-office US : Avengers : Infinity War réalise le meilleur démarrage de tous les temps

Le record de Star Wars : Le Réveil de la Force a été battu par les Avengers.

Casting

©2017 Channel Four Television Corporation, Candlelight Productions, LLC

Critiques

  1. Première
    par Anouk Féral

    Avant de réaliser le remake américain de son film Gloria avec Julianne Moore, Sebastian Lelio (Une femme fantastique) se fait la main en adaptant le roman de Naomi Alderman, La désobéissance, avec deux autres stars de dimension hollywoodienne, Rachel Weisz (également productrice du film) et Rachel McAdams. Un premier film en anglais pour le réalisateur d’origine chilienne, mais une prolongation logique de l’étude d’un de ses sujets de prédilection : le couple interdit, désapprouvé par le reste du monde. Ici « les autres » c’est la communauté juive orthodoxe de Londres, rompue aux dogmes religieux, animée par une foi souveraine mais aussi par une nette résistance à l’évolution contemporaine des mœurs. Quand  le rabbin Rav meurt, sa fille Ronit, réfractaire à ce monde dont elle s’est détournée, revient pour ses obsèques. Elle revoit Dovid et Esti, ses amis d’enfance désormais mariés et très pieux. Ce retour va pulvériser leur bel équilibre en réactivant l’attirance irrépressible entre Ronit et Esti, autrefois planquée sous le tapis au nom de la bien pensance. Ces retrouvailles vont les contraindre tous trois à une mutation morale. Si celle des femmes est relativement classique (assumer son identité profonde), la trajectoire de Dovid, le mari trompé, est plus captivante. Alors qu’il doit être intronisé rabbin, les remous lesbiens de sa femme vont le plonger dans un dilemme où ses certitudes d’homme saint vont être ébranlées. Mis en scène avec épure et tension, ce drame psychologique procure tous les frissons du feu sous la glace.