Date de sortie 20 août 2014
Réalisé par Nicolas Castro
Avec Pio Marmaï , Laetitia Casta , Ramzy Bédia
Scénariste(s) Nicolas Castro
Distributeur UGC Distribution
Année de production 2014
Pays de production FR
Genre Comédie

Synopsis

Olivier et Léon, deux frères qui sont montés à Paris et que la vie a éloigné... Si le premier se voit comme un journaliste sans concessions, le second est un communicant ambitieux et opportuniste. Noémie, une charmante conseillère présidentielle, n'arrive pas, au fil des ans, à choisir entre eux.  Sous le regard amusé de Sylvain, leur ami d'enfance, qui a fait fortune dans le minitel rose, leurs destins se croisent sur  vingt ans, s'entremêlent, au cours d'une épopée drôle, tendre et nostalgique, dans les années 80 et 90.

Photos

Des Lendemains qui Chantent

Casting

Pio Marmaï
Léon Kandel
Laetitia Casta
Noémie Archambault
Ramzy Bédia
Sylvain Thalbaut
Gaspard Proust
Olivier Kandel

Critiques

  1. Première
    par Isabelle Danel

    En 2002, dans l’isoloir, Léon hésite. Il se remémore la victoire de Mitterrand en 1981, sa rencontre avec Noémie, son boulot de journaliste et la vie qui a changé, effectivement. Ce premier long métrage de fiction d’un documentariste prolifique est une belle et bonne surprise. Il revisite une époque récente de la France et du socialisme avec une connaissance aiguë de tous les tenants et les aboutissants, une utilisation amusante des archives télévisées et beaucoup d’enthousiasme, d’ironie et de verve. C’est un portrait de groupe sur plus de vingt ans, sur fond d’évolution de la classe politique, des médias (la vision de Libération ou des interviews branchées façon Minitel est aussi drôle que terrible) et des mœurs. Et le vertige nous prend car le changement, dans tous ces domaines, est palpable. Même si ce n’est pas celui espéré. Les personnages sont typés (le journaliste de gauche, l’énarque, le communiquant, le touche-à-tout de génie), très bien écrits et interprétés avec panache et fantaisie par Pio Marmaï, Laetitia Casta, Gaspard Proust et Ramzy Bedia. C’est triste et gai, comme une comédie italienne, mais c’est français et très réussi.