Titre original Zwei lieben
Date de sortie 7 mai 2014
Réalisé par Georg Maas, Judith Kaufmann
Avec Juliane Kohler , Liv Ullmann , Sven NORDIN
Scénariste(s) Georg Maas, Judith Kaufmann
Distributeur Sophie Dulac Distribution
Année de production 2014
Pays de production DE
Genre Thriller

Synopsis

Europe 1990, le mur de Berlin est tombé. Katrine a grandi en Allemagne de l’Est, et vit en Norvège depuis 20 ans. Elle est le fruit d’une relation entre une norvégienne et un soldat allemand pendant la Seconde Guerre Mondiale. A sa naissance, elle a été placée dans un orphelinat réservé aux enfants aryens. Elle parvient à s’échapper de la RDA des années plus tard pour rejoindre sa mère. Mais, quand un avocat lui demande de témoigner dans un procès contre l’Etat norvégien au nom de ces «enfants de la honte», curieusement, elle refuse. Progressivement de lourds secrets refont surface, dévoilant le rôle de la STASI, les services secrets de la RDA, dans le destin de ces enfants. Pour elle et ses proches, quel est le plus important ? la vie qu’ils ont construite ensemble, ou le mensonge sur lequel elle repose ?...

Photos

D'Une Vie à l'Autre

Casting

Juliane Kohler
Katrine Evensen Myrdal
Liv Ullmann
Ase Evensen
Sven NORDIN
Bjarte Myrdal
Ken Duken
Sven Solbach

Critiques

  1. Première
    par Isabelle Danel

    Dans les années 40, des centaines d’enfants nés de soldats allemands et de Norvégiennes ont été arrachés à leur mère et placés dans des orphelinats en Allemagne. Devenus grands, certains ont été utilisés comme espions par la Stasi. Fondé sur ces faits réels et sur un roman de Hannelore Hippe, D’une vie à l’autre tisse son intrigue entre documentaire, mélo et film d’espionnage. Personnages se
    retrouvant le jouet des circonstances, famille au bord de l’implosion, hommes de l’ombre prêts à faire disparaître les gêneurs... Cette enquête sur le mensonge dont les couleurs passées sont parfois traversées par des éclats rouge vif reste classique dans sa forme. Sur le fond, elle ménage quelques surprises en dévoilant, avec l’évocation des « enfants de la honte », un pan peu reluisant de l’histoire. Au sein d’une distribution impeccable, Liv Ullmann et Juliane Köhler, mère et fille à l’écran, suscitent des émotions fortes en jouant la carte de la retenue et de la délicatesse.