Titre original Crimson Peak
Date de sortie 14 octobre 2015
Réalisé par Guillermo Del Toro
Avec Mia Wasikowska , Jessica Chastain , Tom Hiddleston
Scénariste(s) Guillermo Del Toro, Matthew Robbins
Distributeur Universal Pictures International France
Année de production 2015
Pays de production USA
Producteurs Thomas Tull Jon Jashni Guillermo Del Toro Callum Greene
Genre Horreur

Synopsis

Au début du siècle dernier, Edith Cushing, une jeune romancière en herbe, vit avec son père Carter Cushing à Buffalo, dans l’État de New York. La jeune femme est hantée, au sens propre, par la mort de sa mère. Elle possède le don de communiquer avec les âmes des défunts et reçoit un étrange message de l’au-delà : « Prends garde à Crimson Peak ».

Une marginale dans la bonne société de la ville de par sa fâcheuse « imagination », Edith est tiraillée entre deux prétendants : son ami d’enfance, le docteur Alan McMichael, dont la vivacité d’esprit stimule son intellect, et un nouveau venu terriblement séduisant, Sir Thomas Sharpe, un outsider comme elle, qui l’accepte comme elle est et ravit son cœur.

Après la mort mystérieuse du père d’Edith, Thomas entraîne sa dulcinée dans sa luxueuse demeure familiale, en Angleterre. Allerdale Hall est un impressionnant manoir gothique, juché sur une carrière souterraine dont l’argile rouge sang suinte à travers la neige et entache les flancs de la montagne, lui valant le nom de « Crimson Peak ».

Mais Thomas et Edith ne sont pas seuls. Allerdale Hall abrite également la sœur de Thomas, l’envoûtante et mystérieuse Lucille dont l’affection pour Edith cache d’autres desseins. Alors qu’Edith s’installe dans sa nouvelle existence, Crimson Peak s’anime pour elle de visions cauchemardesques et fantomatiques. Mais le véritable monstre de Crimson Peak est fait de chair et de sang...

Edith parviendra-t-elle à élucider le mystère de ses terribles visions avant qu’il ne soit trop tard ? Thomas choisira-t-il de sauver sa nouvelle épouse ou de protéger sa famille ? Jusqu’où Alan est-il prêt à aller pour reconquérir sa bien-aimée ? Et qu’adviendra-t-il de Lucille quand son sombre passé la rattrapera ?

Quand l’amour tourne à la démence, que les cauchemars deviennent réalité, tous ceux qui osent fouler la terre ocre de Crimson Peak s’exposent à un terrible danger.

Dernières News

Qui est Javier Botet, la nouvelle créature préférée d’Hollywood ?

Mama, Conjuring, Ça, Alien Covenant, The Crooked Man… l’acteur multiplie les films d’horreur.

Guillermo Del Toro vous invite à découvrir son cabinet de curiosités

Cette année, on pourra voir à Paris près de 500 pièces de la collection horrifique de Guillermo Del Toro.

Photos

Crimson Peak

Casting

Mia Wasikowska
Edith Cushing
Jessica Chastain
Lady Lucille Sharpe
Tom Hiddleston
Sir Thomas Sharpe
Charlie Hunnam
Le docteur Alan McMichael

Critiques

  1. Première
    par Gérard Delorme

    Après une longue attente, Guillermo del Toro revient à une forme de cinéma fantastique qu’il est actuellement le seul à pratiquer à ce niveau de maîtrise, entre classicisme et stylisation. Mia Wasikowska joue une héritière américaine séduite par un aventurier anglais qui cherche à financer une de ses inventions pour exploiter sa propriété décatie. Sous les apparences, l’histoire d’amour cache des fantômes qui invitent à jeter un regard critique sur la nature sanglante du capitalisme. La période (la Révolution industrielle) est autant un hommage aux films Hammer qu’à ceux de Mario Bava, avec ses couleurs exagérées et symboliques. C’est à la fois beau, terrifiant et émouvant.

  2. Première
    par Gérard Delorme

    Après une longue attente, Guillermo del Toro revient à une forme de cinéma fantastique qu’il est actuellement le seul à pratiquer à ce niveau de maîtrise, entre classicisme et stylisation. Mia Wasikowska joue une héritière américaine séduite par un aventurier anglais qui cherche à financer une de ses inventions pour exploiter sa propriété décatie. Sous les apparences, l’histoire d’amour cache des fantômes qui invitent à jeter un regard critique sur la nature sanglante du capitalisme. La période (la Révolution industrielle) est autant un hommage aux films Hammer qu’à ceux de Mario Bava, avec ses couleurs exagérées et symboliques. C’est à la fois beau, terrifiant et émouvant.