Titre original Victoria and Abdul
Date de sortie 4 octobre 2017
Durée 112 mn
Réalisé par Stephen Frears
Avec Judi Dench , Ali Fazal , Michael Gambon
Scénariste(s) Lee Hall
Distributeur Universal Pictures International France
Année de production 2017
Pays de production Grande-Bretagne, Etats-Unis
Genre Drame
Couleur Couleur

Synopsis

L’extraordinaire histoire vraie d’une amitié inattendue, à la fin du règne marquant de la Reine Victoria. Quand Abdul Karim, un jeune employé, voyage d’Inde pour participer au jubilé de la reine Victoria, il est surpris de se voir accorder les faveurs de la Reine en personne. Alors que la reine s’interroge sur les contraintes inhérentes à son long règne, les deux personnages vont former une improbable alliance, faisant preuve d’une grande loyauté mutuelle que la famille de la Reine ainsi que son entourage proche vont tout faire pour détruire. A mesure que l’amitié s’approfondit, la Reine retrouve sa joie et son humanité et réalise à travers un regard neuf que le monde est en profonde mutation.

Offres VOD

FilmoTV HD FilmoTV 4.99 € Louer 13.99  € Acheter
Videofutur SD Videofutur 4.99 € Louer 17.99  € Acheter
MYTF1VOD HD SD MYTF1VOD 5.99 € Louer 14.99  € Acheter
Orange SD HD Orange 13.99  € Acheter

Casting

Judi Dench
la reine Victoria
Ali Fazal
Abdul Karim
Michael Gambon
Lord Salisbury
Olivia Williams
la baronne Churchill

Critiques

  1. Première
    par Sylvestre Picard

    L'amitié de la reine Victoria, au crépuscule de sa vie, et d'un de ses sujets, Abdul, indien musulman. Forcément, c'est problématique et ça bouscule les conventions de ses courtisans. Gentiment divertissant dans le style BBC en costumes, Confident Royal n'arrive pas vraiment à élever ce sujet au-delà de l'anecdote : on va le voir pour Judi Dench, évidemment géniale, et la maestria folle avec laquelle elle incarne Victoria -pour la deuxième fois depuis La Dame de Windsor. Confident Royal décolle un peu lorsqu'il s'envisage comme une radiographie crue et un brin cruelle du corps vieillissant de Victoria, et donc de la fin d'un règne. C'est en tous cas ce qui semble le plus amuser Stephen Frears.