Date de sortie 19 avril 2017
Durée 103 mn
Réalisé par Emmanuel Courcol
Avec Romain Duris , Céline Sallette , Grégory Gadebois
Scénariste(s) Emmanuel Courcol
Année de production 2016
Pays de production France, Belgique
Genre Drame
Couleur Couleur

Synopsis

Quelques années après la fin de la Première guerre mondiale. Georges Laffont, qui a connu l'horreur des tranchées, peine à retrouver une vie normale. Profondément marqué, il s'est réfugié en Afrique où il mène une vie aventureuse. De retour en France, il rend visite son frère ainé qui lui aussi porte le stigmates de la guerre. Traumatisé, celui-ci ne parle plus. Il a fait la connaissance de la douce Madeleine et aimerait l'épouser. De son côté, Georges tombe sous le charme d'Hélène, qui enseigne la langue des signes à son frère. Très vite, il lui propose de partir avec lui en Afrique. Helène aime Georges mais a du mal à gérer le mal-être de son amant...

Offres VOD

CANAL VOD SD HD CANAL VOD 9.99  € Acheter
Orange HD SD Orange 9.99  € Acheter
Videofutur SD Videofutur 4.99 € Louer 13.99  € Acheter
MYTF1VOD HD SD MYTF1VOD 13.99  € Acheter
FilmoTV HD FilmoTV 7.99  € Acheter
UniversCiné SD UniversCiné 3.99 € Louer 11.99  € Acheter

Dernières News

Concours : Gagnez des places pour Cessez-le-feu avec Romain Duris

Céline Sallette partage l’affiche avec l’acteur de L’Auberge espagnole.

Critiques

  1. Première
    par Christophe Narbonne

    De retour dans sa famille en France, après des années passées en Afrique pour oublier la Grande Guerre, Georges retrouve son frère Marcel, qui ne parle plus et peine à avoir une vie sociale et amoureuse. La douce Hélène, qui lui apprend le langage des signes, n’est pas insensible au charme du fougueux et tourmenté Georges… Film sur le trouble de stress post-traumatique (qu’on ne nommait pas encore ainsi), Cessez-le-feu est un complément presque idéal à La Chambre des officiers du regretté François Dupeyron : pas de gueules cassées ici mais -c’est pour ainsi dire pareil- des âmes brisées qui se fracassent contre la normalité d’un monde qui ne les comprend pas et qui ne correspond plus à leur aspiration à l’oubli. Formidablement interprété par le trio Duris-Sallette-Gadebois, Cessez-le-feu, s’il ne brille pas par une audace folle, a le mérite de rendre un hommage sincère à ces sacrifiés de l’Histoire.