Titre original Ce soir, je dors chez toi
Date de sortie 21 novembre 2007
Réalisé par Olivier Baroux
Avec Jean-Paul Rouve , Mélanie Doutey , Kad Merad
Scénariste(s) Jean-Paul Bathany, Michel DELGADO
Distributeur StudioCanal
Année de production 2007
Pays de production français
Genre Comédie, Romance

Synopsis

Alex aime Laetitia. Laetitia a 30 ans. Elle est belle, drôle, effervescente, solaire. Laetitia aime Alex. Elle adore même Jacques, le meilleur ami et l'éditeur d'Alex; bref c'est la femme de sa vie, la mère de ses futurs enfants, sa lumière, sa raison de vivre mais... Alex préfère quand même qu'elle reste bien chez elle... "La vie à deux: oui ! mais pas dans le même appartement..."

Offres VOD

Videofutur SD Videofutur 2.99 € Louer 7.99  € Acheter
CANAL VOD SD CANAL VOD 2.99 € Louer 7.99  € Acheter
MYTF1VOD SD HD MYTF1VOD 3.99 € Louer 9.99  € Acheter
Imineo SD HD Imineo 4.99 € Louer 9.99  € Acheter

Toutes les séances

Photos

DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
PRODUCTION / ALTER FILMS / KL PRODUCTION

Ce Soir, Je Dors Chez Toi

14_19

28_15

29_02

49_15

54_25

57_22A

76_04

81_24

85_31

18833360

CE SOIR JE DORS CHEZ TOI (2007)

Film de Olivier BAROUXL'affiche

Critiques

  1. Première
    par Stéphanie Lamôme

    Pour son premier film derrière la caméra, Olivier Barroux (le O de Kad et O), adapte la bande dessinée "Monsieur Jean", de Dupuy et Berbérian. Mieux écrit, à la fois plus drôle et plus romantique que toutes les récentes comédies sur la crise de la trentaine, "Ce soir je dors chez toi" nous glisse dans de beaux draps. Une vraie mélancolie se dégage du personnage de Jean-Paul Rouve, dont l'incapacité chronique à s'engager se vérifie aussi bien en amitié et dans le boulot. Une inadaptation sociale d'autant plus palpable qu'elle se frotte aux radiations d'une Mélanie Doutey solaire qui sourit de partout, véritable antidépresseur fait fille, décidément toujours parfaite dans le rôle de la femme idéale vraiment idéale. Même l'histoire secondaire d'amitié entre le héros et son éditeur n'est pas sacrifiée sur l'autel de l'amour. Cerise sur l'oreiller : le petit garçon du film, qui comprend tout plus vite que tout le monde n'est même pas gnangnan.