Titre original Cars
Date de sortie 14 juin 2006
Durée 116 mn
Réalisé par John Lasseter, Joe Ranft
Scénariste(s) John Lasseter, Dan Fogelman, Joe Ranft, Kiel Murray
Année de production 2006
Pays de production Etats-Unis
Genre Film d'animation
Couleur Couleur

Synopsis

Flash McQueen, une splendide voiture de course toute neuve promise au succès, se croit déjà "arrivé". Parti pour participer à la prestigieuse Piston Cup, il atterrit par accident dans la petite ville tranquille de Radiator Springs, sur la Route 66. McQueen va apprendre à connaître Sally (une élégante Porsche 2002), Doc Hudson (une Hudson Hornet 1951 au passé mystérieux), et Mater (une dépanneuse rouillée mais à qui on peut faire confiance). Ils vont l'aider à découvrir qu'il y a des choses plus importantes que les trophées, la gloire et les sponsors...

Offres VOD

Nolim Films SD HD Nolim Films 16.99  € Acheter
MYTF1VOD HD SD MYTF1VOD 17.99  € Acheter
Orange HD SD Orange 14.99  € Acheter

Dernières News

Pixar du pire au meilleur

Voici l'incredible top Pixar de Premiere

Cars : Pixar en roue libre, à son plus haut sommet conceptuel

M6 consacre sa soirée aux petites voitures du studio.

Photos

DR
PRODUCTION / WALT DISNEY PICTURES / PIXAR ANIMATION STUDIOS
PRODUCTION / WALT DISNEY PICTURES / PIXAR ANIMATION STUDIOS
PRODUCTION / WALT DISNEY PICTURES / PIXAR ANIMATION STUDIOS
PRODUCTION / WALT DISNEY PICTURES / PIXAR ANIMATION STUDIOS
PRODUCTION / WALT DISNEY PICTURES / PIXAR ANIMATION STUDIOS
PRODUCTION / WALT DISNEY PICTURES / PIXAR ANIMATION STUDIOS
PRODUCTION / WALT DISNEY PICTURES / PIXAR ANIMATION STUDIOS
PRODUCTION / WALT DISNEY PICTURES / PIXAR ANIMATION STUDIOS

Cars, Quatre Roues

CARS : QUATRE ROUES ; CARS (2005)

CARS : QUATRE ROUES ; CARS (2005)

CARS : QUATRE ROUES ; CARS (2005)

CARS : QUATRE ROUES ; CARS (2005)

CARS : QUATRE ROUES ; CARS (2005)

CARS : QUATRE ROUES ; CARS (2005)

CARS : QUATRE ROUES ; CARS (2005)

CARS : QUATRE ROUES ; CARS (2005)

Critiques

  1. Première
    par Christophe Narbonne

    Encadré par deux séquences de course spectaculaires, le récit privilégie les états d'âme, l'humour et la mélancolie. Concentré d'humanité sur fond d'excellence technique (anthropomorphisme concluant, réalisme inouï des décors), Cars fait mieux qu'innover: il carbure à l'émotion.