Date de sortie 17 septembre 2008
Durée 108 mn
Réalisé par Daniel Leconte
Scénariste(s) Daniel Leconte
Distributeur Pyramide
Année de production 2008
Pays de production France
Genre Film documentaire
Couleur Couleur

Synopsis

Pour avoir reproduit les douze caricatures danoises ayant déclenché la colère des musulmans aux quatre coins du monde, Philippe Val, le patron de Charlie Hebdo, journal satirique français, est assigné en justice par la Mosquée de Paris, la Ligue Islamique Mondiale et l’Union des Organisations Islamiques de France. Un procès exceptionnel que Daniel Leconte suit en temps réel afin de décrypter avec les acteurs clés, les enjeux politiques internationaux, médiatiques et idéologiques. Avec en images : avocats, témoins, médias, conférences de rédaction, manifestations de soutien… Avec aussi les prises de positions des intellectuels et des hommes politiques, les réactions de l’accusation et des pays musulmans… Une réflexion sur l’Islam, sur la presse, sur l’état de l’opinion dans la société française mais aussi une tentative de réponse aux défis lancés par l’intégrisme à toutes les démocraties.

Offres VOD de C'est dur d'être aimé par des cons

UniversCiné SD UniversCiné 3.99 € Louer 7.99  € Acheter
SFR SD SFR 3.99 € Louer
CANAL VOD HD SD CANAL VOD 2.99 € Louer 9.99  € Acheter
Orange SD Orange 2.99 € Louer 7.99  € Acheter
Cinemasalademande SD Cinemasalademande 3.99 € Louer

Toutes les séances de C'est dur d'être aimé par des cons

Photos de C'est dur d'être aimé par des cons

DR

C'Est Dur D'Être Aimé Par Des Cons

Critiques de C'est dur d'être aimé par des cons

  1. Première
    par Gael Golhen

    Ce documentaire propose de suivre en live – avec l’ajout d’entretiens réalisés a posteriori – ces journées judiciaires durant lesquelles Philippe Val, le patron de Charlie Hebdo, devait répondre devant plusieurs organisations musulmanes de la publication dans son journal des caricatures jugées blasphématoires. Laborieux au début (le rappel des faits est trop long), le film devient passionnant dès que démarre le procès. Daniel Leconte transforme la salle des pas perdus en une scène de théâtre où chacun joue son rôle à la perfection. Maître Malka, dans le rôle du gentil, et maître Szpiner, matois et félin, forment un duel d’avocats fascinant. Mais au-delà des effets de manches et des joutes oratoires, C’est dur d’être aimé... s’impose surtout comme une réflexion fascinante sur la liberté d’expression, les peurs qu’elle suscite et les risques qu’elle court. Indispensable.