Bis

Bis

Internautes
3.3125

Moyenne : 3.3 (4 votes)

Presse
2.67857

(7 critiques)
Votre avis

Les autres avis de la presse (7)
2.67857

Gala
(Jean-Christian Hay)
3.75

"Bis", c’est exac­te­ment ce que l’on a envie de dire quand le mot fin appa­raît et que les lumières de la salle se rallument.

Télérama
(Guillemette Odicino)
2.5

Le retour en 2015 des deux copains est, certes, ten­dre, mais nettement plus plan-plan. Si on nous avait dit qu'un jour on trouverait Dominique Farrugia un peu trop sage...

Le Parisien
(Pierre Vavasseur)
3.75

Depuis l'avènement des "Visiteurs", Dominique Farrugia est parvenu à éviter les écueils du déjà-vu avec cette comédie solidement tenue par deux maîtres du genre : Dubosc et Merad, véritablement excellents. Grâce à eux, la nostalgie est toujours ce qu'elle était. On dit : "Bis !"

A voir à lire
(Tristan Gauthier)
1.25

Enchaînement de vannes plus ou moins bidons sur un scénario plat comme les montagnes d’Auvergne et dépourvu de toute originalité. Un bel exemple des ravages générés par la désormais récurrente "peoplarisation" de la comédie française.

Culture box by france Tv
(Pierre-Yves Grenu)
2.5

Effet de surprise aidant, les gags sont nombreux dans la première partie du film, mais la veine comique se tarit progressivement jusqu'à une fin sans génie, un peu gnan-gnan, pour tout dire. Reste néanmoins le plaisir de voir un duo qui fonctionne bien, Merad et Dubosc ont du métier et savent tenir une comédie bien charpentée, ce qui est le cas ici.

Cinenews.be
(Jérémy Troosters)
2.5

Cette comédie ne marque évidemment pas pour l’originalité de son scénario. Cependant, là où le film reste intéressant et surtout drôle c’est dans les multiples références que le duo s’amuse à balancer à tout-va lors de cette deuxième jeunesse. Ce film reste néanmoins des plus classiques dans son intrigue et dans ses personnages, à voir sans prise de tête donc.

Le JDD
(Stéphanie Belpêche)
2.5

On regrette une mise en scène sans relief et des effets spéciaux à la "Joséphine, ange gardien". Mais si le démarrage est laborieux et le scénario ne sort jamais vraiment de ses rails, on reste surpris et emballé par la drôlerie de situations irrésistibles et par l’abattage des acteurs.

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Box-office

Sur la période du 09/05 au 15/05 2018
En collaboration avec CBO

22%
Nombre d'entrées: 
767 431
Cumul des entrées: 
4 384 210

11%
Nombre d'entrées: 
391 207
Cumul des entrées: 
391 207

7%
Nombre d'entrées: 
255 384
Cumul des entrées: 
600 178

7%
Nombre d'entrées: 
251 720
Cumul des entrées: 
3 436 623

5%
Nombre d'entrées: 
186 907
Cumul des entrées: 
186 907

PREMIÈRE ACTUS