Titre original Zombieland
Date de sortie 25 novembre 2009
Durée 87 mn
Réalisé par Ruben Fleischer
Avec Jesse Eisenberg , Woody Harrelson , Emma Stone
Scénariste(s) Rhett Reese, Paul Wernick
Distributeur Sony Pictures Releasing
Année de production 2009
Pays de production Etats-Unis
Genre Comédie
Couleur Couleur

Synopsis

Dans un monde infesté de zombies, deux hommes tentent de survivre. Columbus, le plus jeune, est terrorisé à l'idée d'être dévoré. C'est une poule mouillée, mais sa prudence pourrait bien lui sauver la vie... Tallahassee, lui, est un chasseur de zombies qui ne craint plus rien ni personne. Armé d'un fusil d'assaut, il se donne corps et âme à la seule mission qui compte pour lui : trouver les derniers exemplaires de ses biscuits préférés, des Twinkies, encore disponibles sur Terre. Dans leur périple, les deux survivants sont rejoints par Wichita et Little Rock, deux jeunes filles. Tous ont désormais deux défis impossibles à relever : affronter les zombies et apprendre à s'entendre...

Offres VOD de Bienvenue à Zombieland

CANAL VOD HD SD CANAL VOD 3.99 € Louer 7.99  € Acheter
MYTF1VOD HD SD MYTF1VOD 2.99 € Louer 11.99  € Acheter
Orange SD Orange 2.99 € Louer 9.99  € Acheter
UniversCiné HD SD UniversCiné 2.99 € Louer 7.99  € Acheter

Toutes les séances de Bienvenue à Zombieland

Dernières News sur Bienvenue à Zombieland

Retour à Zombieland : Bill Murray reviendra-t-il ?

Ruben Fleischer, réalisateur des deux opus, a parlé du potentiel come-back du comédien.

Zombieland bientôt adapté en jeu vidéo

Il sera possible d’incarner Tallahassee ou Wichita dans un jeu de coopération face aux revenants des films.

Photos de Bienvenue à Zombieland

DR
Photography by: Glen Wilson

Bienvenue à Zombieland

ZOMBIELAND

Casting de Bienvenue à Zombieland

Critiques de Bienvenue à Zombieland

  1. Première
    par Mathieu Carratier

    Stetson vissé sur le crâne, regard illuminé et sourire d’un gamin de 8 ans en pleine montée de glucose, Harrelson est un véritable cocktail Molotov lâché au milieu d’un fi lm qui a l’élégance de ne jamais refuser un plaisir simple à ses spectateurs, d’un générique au ralenti dément sur du Metallica à ce qu’on appellera « l’un des meilleurs caméos depuis l’invention du caméo » pour ne pas en déflorer le secret. Mortel.