Aux Yeux des Vivants

Aux Yeux des Vivants

Internautes
4

Moyenne : 4 (1 vote)

Presse
2.22222

(10 critiques)
Votre avis

Les autres avis de la presse (10)
2.22222

A voir à lire
(Frédéric Mignard)
0

Nouvelle bévue commise par les réalisateurs potes de A l’intérieur, incapables d’écrire un scénario qui tient la route.

Le JDD
(Stéphanie Belpêche)
2.5

Si les personnages manquent un peu de consistance, ce film traduit, à travers ses références, son atmosphère et sa radicalité, un amour inconditionnel pour le cinéma d’horreur. Sans oublier de jolies trouvailles de mise en
scène.

Ecran Large
(Laurent Pécha)
1.25

Un cinéma référentiel qui n’arrive jamais à mixer efficacement ses influences la faute à un scénario très faible et un manque de moyens souvent criant. Une grosse déception.

Les Fiches du cinéma
(La redaction de Les Fiches du Cinema)
1.25

Un film de genre violent et empli de fureur. En dépit d'une certaine efficacité, cette tentative, plutôt bancale, se révèle décevante.

Charlie Hebdo
(Gérard Biard)
2.5

Bustillo et Maury ont une vraie "patte". La volonté de créer une ambiance propre, (...) cette "french touch" qui imposerait de donner du sens plutôt que de rechercher l'efficacité à tout prix. Tout ce qui fait qu'"Aux yeux des vivants" rate en partie la cible qu'il s'est fixée.

Ses dernières critiques :

Mad Movies
(Laurent Duroche)
2.5

Le film a le mérite d'être une oeuvre pure et sincère dans ses intentions et les sensations cinéphagiques qu'il fait remonter à la surface. Certes, ça ne fait pas un grand film, mais avoir une âme, c'est déjà beaucoup.

Le Monde
(Sandrine Marques)
2.5

S'inscrivant dans la tradition du slasher movie, ce film maniériste revendique ses influences mais croule sous leur poids.

L’Ecran Fantastique
(Yann Lebecque)
1.25

"Aux yeux des vivants" appartient plus au registre du grand n'importe quoi qu'à celui d'un cinéma ayant une quelconque exigence. C'est que le scénario, incompréhensible et sans aucune force, met des personnages sans épaisseur dans des situations d'une bêtise qui confine au risible.

20 Minutes
(Caroline Vié)
3.75

Les réalisateurs parviennent à faire monter la tension autour d’adolescents tentant d’échapper à un tueur pas vraiment beau gosse qui a trouvé refuge dans un ancien décor de western. Personne n’est à l’abri d’un scénario diabolique dans lequel certains personnages passent de vie à trépas de façon fort désagréable. Il y a là de quoi alimenter des nuits de cauchemars. On vous aura prévenus…

Libération
(Guillaume Tion)
2.5

Les scènes gratuites y sont plus chères qu’il n’y paraît : violentes, furieuses, gore, elles permettent d’éventrer certains tabous, notamment concernant l’enfance, thème présent dans chaque film.

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Box-office

Sur la période du 11/04 au 17/04 2018
En collaboration avec CBO

37%
Nombre d'entrées: 
1 524 218
Cumul des entrées: 
1 524 218

9%
Nombre d'entrées: 
377 820
Cumul des entrées: 
873 308

9%
Nombre d'entrées: 
360 023
Cumul des entrées: 
1 719 988

6%
Nombre d'entrées: 
231 629
Cumul des entrées: 
563 592

5%
Nombre d'entrées: 
192 720
Cumul des entrées: 
2 221 367

PREMIÈRE ACTUS