Titre original Attenberg
Date de sortie 21 septembre 2011
Réalisé par Athina Rachel Tsangari
Avec Yorgos Lanthimos , Ariane Labed , Kostas Berikopoulos
Distributeur Bodega Films
Année de production 2011
Pays de production GR
Genre Comédie dramatique

Synopsis

Marina, 23 ans, vit avec son père dans une ville industrielle de la côte. Gardant ses distances avec les êtres humains qu'elle juge bien trop étranges, elle préfère écouter les chansons de Suicide, regarder les documentaires animaliers de Sir David Attenborough et prendre des cours d'éducation sexuelle auprès de sa seule amie Bella.Un inconnu vient lui lancer un défi au babyfoot, tandis que son père prépare un rituel pour son départ du XXe siècle qu'il juge "surestimé". Ecartelée entre ces deux hommes et son amie Bella, Marina enquête sur les mystères insondables de la faune humaine.Le film est présenté en compétition dans le cadre de la 67ème Mostra de Venise.

Offres VOD

UniversCiné SD UniversCiné 3.99 € Louer 7.99  € Acheter
Orange SD Orange 2.99 € Louer

Photos

Attenberg

Casting

Kostas Berikopoulos
employé des pompes funèbres
Michel Demopoulos
cadre hospitalier

Critiques

  1. Première
    par Gérard Delorme

    Il y a un lien de parenté évident entre Canine, de Yorgos Lanthimos, et Attenberg. Mais cette comparaison ne joue pas en faveur d’Attenberg, dans lequel la réalisatrice grecque pousse la licence poétique jusqu’aux limites de la performance et de l’art conceptuel. L’idée consiste à observer quelques spécimens humains comme des insectes, à la manière du naturaliste David Attenborough, dont les documentaires passent en boucle sur la télé de l’héroïne. Quand cette dernière ne s’identifie pas aux animaux, elle parle beaucoup. Et son discours ne suffit pas à donner une cohérence à ce cinéma qui se regarde créer. Il y a beaucoup de références plus ou moins ostentatoires (à Buñuel autant qu’à Bresson), mais elles ressemblent surtout à des appels pour obtenir l’approbation de micropublics ciblés. Ceux-là s’y retrouveront peut-être, mais une grande majorité se sentira exclue