Titre original Anna Karenina
Date de sortie 5 décembre 2012
Réalisé par Joe Wright
Avec Keira Knightley , Jude Law , Aaron Taylor-Johnson
Scénariste(s) Tom Stoppard
Distributeur Universal Pictures France
Année de production 2012
Pays de production US
Genre Drame
D’après l’œuvre de Léon Tolstoï

Synopsis

Russie, 1874, la belle et ardente Anna Karénine jouit de tout ce à quoi ses contemporains aspirent : mariée à Karénine, un haut fonc­tionnaire du gouvernement à qui elle a donné un fils, elle a atteint un éminent statut social à Saint-­Pétersbourg. À la réception d’une lettre de son incorrigible séducteur de frère Oblonski, la suppliant de venir l’aider à sauver son mariage avec Dolly, elle se rend à Moscou. Au cours de son voyage, elle rencontre la comtesse Vronski que son fils, un charmant officier de la cavalerie, vient accueillir à la gare. Quelques brefs échanges suffisent pour éveiller en Anna et Vronski une attirance mutuelle.Oblonski reçoit également la visite de son meilleur ami Levine, un propriétaire terrien sensible et idéaliste. Éprit de la sœur cadette de Dolly, Kitty, il la demande gauchement en mariage, mais Kitty n’a d’yeux que pour Vronski. Dévasté, Levine se retire à Pokrovskoïe et se consacre entièrement à la culture de ses terres. Mais le cœur de Kitty est lui aussi brisé quand elle prend conscience, lors d’un grand bal, de l’infatuation réciproque d’Anna et Vronski.Anna, désorientée, rentre à Saint-­Pétersbourg, mais Vronski l’y suit. Elle s’évertue à reprendre sa calme vie de famille mais son obsession pour le jeune officier ne cesse de la tourmenter. Elle s’abandonne alors à une relation adultère qui scandalise toute l’aristocratie locale. Le statut et la respectabilité de Karénine sont mis en péril, le poussant à lancer un ultimatum à sa femme. Dans sa recherche éperdue de bonheur, Anna révèle au grand jour l’hypocrisie d’une société obsédée par le paraître. Incapable de renoncer à sa passion, elle fait le choix du cœur.

Offres VOD

Orange SD HD Orange 3.99 € Louer 9.99  € Acheter
MYTF1VOD SD HD MYTF1VOD 3.99 € Louer 11.99  € Acheter
Videofutur SD Videofutur 1.99 € Louer 13.99  € Acheter

Photos

Anna Karenine

Critiques

  1. Première
    par Gael Golhen

    Depuis ses débuts, Joe Wright joue à faire craquer les coutures d’un certain cinéma anglais académique et lisse (Reviens-moi était dans le genre un pur chef-d’oeuvre). On
    attendait forcément beaucoup de son adaptation de Tolstoï, mais le résultat est très décevant. Pour moderniser Anna Karenine, le drame se joue dans un beau théâtre classique dont les coulisses dévoilent progressivement les rouages de l’histoire, donnant l’impression d’assister à une valse ininterrompue. C’est évidemment sublime, et quelques vrais moments de cinéma rappellent que Wright est un maniériste fou (la danse « ophulsienne » entre Anna et Vronski). Mais ivre de sa propre grandeur, étouffé par son snobisme arty et sa folie conceptuelle, le film tombe vite dans la gratuité de tableaux chic et toc qui désincarnent un mélo convenu en portant un regard ironique sur le genre. Comme si Orgueil et Préjugés, le premier long métrage de Wright, avait été prémonitoire...