Titre original Al-hob wa al-sariqa wa mashakel ukhra / Love, Theft and Other Entanglements
Date de sortie 30 septembre 2015
Durée 90 mn
Réalisé par Muayad Alayan
Distributeur Asc distribution
Année de production 2015
Pays de production PS

Synopsis

Les ennuis commencent pour Mousa quand il vole ce qu’il ne fallait pas.Ce qu’il pensait être une voiture israélienne facile à revendre dans son camp de réfugiés palestinien, va devenir la cause de tous ses ennuis, quand il découvre dans le coffre un soldat israélien kidnappé.Son projet est de se payer un visa pour quitter Israël et s’éloigner ainsi de son histoire d’amour destructrice. Mais avec la police israélienne et les milices palestiniennes à ses trousses, cela va s’avérer plus compliqué que prévu.

Offres VOD de Amours, Larcins et autres Complications

Orange HD SD Orange 2.99 € Louer 7.99  € Acheter
UniversCiné SD UniversCiné 2.99 € Louer 7.99  € Acheter

Toutes les séances de Amours, Larcins et autres Complications

Photos de Amours, Larcins et autres Complications

DR
DR
ASC Distribution / Abraxas Film / Graal Films
ASC Distribution / Abraxas Film / Graal Films
ASC Distribution / Abraxas Film / Graal Films
ASC Distribution / Abraxas Film / Graal Films
ASC Distribution / Abraxas Film / Graal Films
ASC Distribution / Abraxas Film / Graal Films

Amours, Larcins et autres Complications

Amours, Larcins et autres Complications

Amours, Larcins et autres Complications

Amours, Larcins et autres Complications

Amours, Larcins et autres Complications

Amours, Larcins et autres Complications

Amours, Larcins et autres Complications

Amours, Larcins et autres Complications

Critiques de Amours, Larcins et autres Complications

  1. Première
    par Damien Leblanc

    Un trentenaire palestinien, égoïste et pas patriote pour un sou, vole une voiture afin de s’acheter un visa qui lui permettra de quitter la région. Quand il découvre, dans le coffre, un soldat israélien kidnappé (et tout aussi empoté que lui), il se retrouve pris dans un imbroglio à l’issue incertaine. Avec son noir et blanc visant la déréalisation et sa bande-son jazzy, ce thriller, financé de manière indépendante, cherche à ouvrir une brèche iconoclaste dans le cinéma palestinien. Si l’humour peine à faire mouche et que la narration éclatée retombe difficilement sur ses pieds, la voix de ce jeune cinéaste séduit par sa vitalité.