Date de sortie 17 septembre 2014
Réalisé par Benoît Jacquot
Avec Benoît Poelvoorde , Charlotte Gainsbourg , Chiara Mastroianni
Scénariste(s) Benoît Jacquot, Julien BOIVENT
Distributeur Wild Bunch
Année de production 2014
Pays de production FR
Genre Comédie dramatique

Synopsis

Dans une ville de province, une nuit, Marc rencontre Sylvie alors qu’il a raté le train pour retourner à Paris. Ils errent dans les rues jusqu’au matin, parlant de tout sauf d’eux-mêmes, dans un accord rare. Quand Marc prend le premier train, il donne à Sylvie un rendez-vous, à Paris, quelques jours après. Ils ne savent rien l’un de l’autre. Sylvie ira à ce rendez-vous, et Marc, par malheur, non. Il la cherchera et trouvera une autre, Sophie, sans savoir qu’elle est la sœur de Sylvie.

Offres VOD

ARTE Boutique HD ARTE Boutique 3.99 € Louer 9.99  € Acheter
Videofutur SD Videofutur 2.99 € Louer 7.99  € Acheter
FilmoTV HD FilmoTV 2.99 € Louer 9.99  € Acheter
MYTF1VOD SD HD MYTF1VOD 3.99 € Louer 7.99  € Acheter
Orange SD HD Orange 3.99 € Louer 9.99  € Acheter

Photos

3 Coeurs

Casting

DR
DR
Wild Bunch Distribution / Rectangle Productions / Pandora Filmproduktion GmbH
Wild Bunch Distribution / Rectangle Productions / Pandora Filmproduktion GmbH
Wild Bunch Distribution / Rectangle Productions / Pandora Filmproduktion GmbH
Wild Bunch Distribution / Rectangle Productions / Pandora Filmproduktion GmbH
Wild Bunch Distribution / Rectangle Productions / Pandora Filmproduktion GmbH
Wild Bunch Distribution / Rectangle Productions / Pandora Filmproduktion GmbH
Wild Bunch Distribution / Rectangle Productions / Pandora Filmproduktion GmbH
Wild Bunch Distribution / Rectangle Productions / Pandora Filmproduktion GmbH
Wild Bunch Distribution / Rectangle Productions / Pandora Filmproduktion GmbH

3 Coeurs

3 Coeurs

3 Coeurs

3 Coeurs

3 Coeurs

3 Coeurs

3 Coeurs

3 Coeurs

3 Coeurs

3 Coeurs

3 Coeurs

Critiques

  1. Première
    par Laura Meyer

    Retenu en province après avoir manqué son train, un inspecteur des impôts tombe amoureux d’une inconnue. Le destin contrarie leur second rendez-vous et l’homme finit par épouser une autre femme, qui s’avère être la sœur de la première. Transposez l’argument à New York, choisissez d’en rire et vous aurez un bon Woody Allen. Mais "3 Cœurs" porte en lui le sceau de la psychanalyse – c’est l’histoire d’un acte manqué. Benoît Jacquot ayant l’esprit de sérieux, la passion est ici une force tragique qui brûle tout sur son passage. On connaît la chanson... Sauf qu’encombré d’un script semé de cailloux blancs, le cinéaste en livre cette fois une version assez peu inventive. L’intérêt n’est donc pas dans le déroulement de ce destin dévastateur, encore moins dans la chronique de la bourgeoisie provinciale vue de Paris. Ni même chez les actrices, habituellement muses de Jacquot, qui écopent du coup d’une partition particulièrement ingrate. Non, ce qui sauve le film, c’est lui. Poelvoorde. Ou plutôt son personnage et la manière dont il l’incarne. Un type banal, au charme puissant et à la psyché mystérieuse, qui inspire au réalisateur ses meilleures idées de mise en scène, d’un face-à-face dans un miroir de bistrot à une session sur Skype nocturne et bouleversante.