Titre original 127 Hours
Date de sortie 23 février 2011
Réalisé par Danny Boyle
Avec James Franco , Clémence Poésy , Amber Tamblyn
Scénariste(s) Simon Beaufoy, Danny Boyle
Distributeur Pathé Distribution
Année de production 2011
Pays de production GB
Producteurs Danny Boyle Christian Colson
Genre Film d'aventures

Synopsis

Le 26 avril 2003, Aron Ralston, jeune homme de vingt-sept ans, se met en route pour une randonnée dans les gorges de l’Utah.Il est seul et n’a prévenu personne de son excursion. Alpiniste expérimenté, il collectionne les plus beaux sommets de la région.Pourtant, au fin fond d’un canyon reculé, l’impensable survient : au-dessus de lui un rocher se détache et emprisonne son bras dans le mur de rocaille. Le voilà pris au piège, menacé de déshydratation et d’hypothermie, en proie à des hallucinations…Il parle à son ex petite amie, sa famille, et se demande si les deux filles qu’il a rencontrées dans le canyon juste avant son accident seront les dernières.Cinq jours plus tard, comprenant que les secours n’arriveront pas, il va devoir prendre la plus grave décision de son existence...

Offres VOD

Videofutur SD Videofutur 2.99 € Louer 7.99  € Acheter 0  € Abonnement
MYTF1VOD HD SD MYTF1VOD 3.99 € Louer 7.99  € Acheter
SFR SD HD SFR 4.99 € Louer
Imineo SD HD Imineo 3.99 € Louer 9.99  € Acheter
CANAL VOD SD HD CANAL VOD 3.99 € Louer 9.99  € Acheter
Nolim Films HD SD Nolim Films 2.99 € Louer 7.99  € Acheter
FTV SD FTV 9.99  € Acheter
Orange HD SD Orange 2.99 € Louer 9.99  € Acheter
FilmoTV HD FilmoTV 2.99 € Louer 8.99  € Acheter 0  € Abonnement

Photos

DR

127 Heures

Critiques

  1. Première
    par Christophe Narbonne

    Danny Boyle qui, depuis ses débuts, n'a tourné que des survivals hallucinogènes, était le candidat naturellement désigné pour mener à bien cette expérience de cinéma consistant à filmer, pendant une heure et demi, un type seul, immobile, dans un trou. On peut reprocher certaines choses au réalisateur de Slumdog Millionaire mais il y a une chose qu'on doit lui reconnaître : c'est un putain de cinéaste. Dans 127 heures, hormis quelques séquences flash horripilantes et des effets gores inutiles, la tension habite l'écran en permanence. Avec ce film intense, James Franco passe lui aussi définitivement un cap en devenant une valeur sure de l'Hollywood de demain.