DR

Après la victoire des bleus lundi dernier face à l’Ukraine, et par le même coup, la qualification de l’équipe de France pour la coupe du monde de 2014, Mamadou Sakho est devenu le nouveau héros du football. Il était donc l’invité d’Alexandre Ruiz dans Le Club du dimanche sur BeInSport.

En inscrivant deux buts sur trois, lors du dernier match des bleus face à l’Ukraine, et permettant ainsi à la France d’avoir sa place pour la Coupe du monde de football 2014, Mamadou Sakho a fait sensation. Depuis, on ne parle que de lui. Dimanche, il était donc naturellement invité de l’émission Le Club du dimanche sur BeInSport.Et c’est une interview émotion que le joueur a offert aux téléspectateurs. Interrogé par Alexandre Ruiz, il est revenu sur son enfance et son parcours. Peu à peu, le joueur a gravi tous les échelons pour devenir ce qu’il est aujourd’hui. Mais face aux témoignages de ses anciens éducateurs et entraineurs, Mamadou Sakho craque, (à partir de 3 minutes).Le jeune homme n’oublie pas d’où il vient, explique-t-il, et grâce à qui il y est arrivé. Et surtout, pourquoi il est si fier de lui aujourd’hui. A l’évocation de son père, décédé d’une maladie lorsqu’il n’avait que 13, Mamadou laisse échapper des grosses larmes. Une interview émouvante, loin des paillettes et des vies de superstar que les joueurs de football peuvent souvent renvoyer.