DR

On connaît à présent les 4 binômes d'un dîner presque parfait qui peuvent prétendre encore devenir "La meilleure équipe de France". Ils viennent de Brive, Aix en Provence, Paris et Nîmes, mais qui va gagner ?

On connaît à présent les 4 binômes d'un dîner presque parfait qui peuvent prétendre encore devenir "La meilleure équipe de France". Ils viennent de Brive, Aix en Provence, Paris et Nîmes, mais qui va gagner ?La production de l'émission Un Dîner Presque parfait avait sélectionné 24 candidats qui s'étaient fait remarquer lors de leur prestation dans les émission quotidiennes. Pour désigner la meilleure équipe de France, ils ont été réunis par équipe de 2, chaque duo représentant une ville. C'était donc une nouveauté pour cette émission de voir des couples qui ne se connaissent pas en découdre. Ces 4 dernières semaines, M6 a diffusé les émissions de qualification. Cyril Lignac, Jean-François Piège et Georges Blanc ont désigné les équipes qui méritaient d'aller en finale. Passage en revue des finalistes :pagebreakChristelle et Jérôme (Brive) :Christelle avance. Toujours dans l'action, elle est très exigeante avec elle-même et les autres. C'est pour cette raison que le côté rêveur de Jérôme, le châtelain, a pu provoqué des frictions lors de leur qualification. Néanmoins, ils ont réussi à s'accorder et à gagner grâce à leur café gourmand revisité qui a impressionné les grands chefs. Mais leur niveau en cuisine suffira-t-il pour impressionner la brochette de chefs étoilés qui les jugeront ?pagebreakRuben et Joy (Paris) :Les deux benjamins de la compétition ont impressionné leur monde. Ruben, 18 ans seulement, peut énerver. Il faut qu'il montre qu'il connaît tout sur tout. La cuisine n'a aucun secret pour lui si on l'écoute... et si on le voit travailler. Car ce vantard a su charmer les papilles de tous ceux qui ont goûté ses plats. Mais voilà, il a peut-être un peu trop confiance en lui ce qui a pu mettre en difficulté son binôme en partant sur des pistes trop exigeantes vis à vis du temps imparti. Joy, elle aussi, a ses qualités. Travaillant à Rungis, elle a une parfaite connaissance des produits et des saisons, et en cuisine, elle ne se débrouille pas trop mal ! Bref, c'est un duo qui peut partir favori, car c'est le plus homogène, un atout pour un travail d'équipe.pagebreakEmilie et Xavier (Aix en Provence) :Emilie la fonceuse a eu bien du mal à s'accorder avec son partenaire, Xavier. Elle dynamique et cuisinière hors pair, lui, nonchalant et maladroit... Autant dire que le duo doit sa qualification aux seules qualités culinaires d'Emilie, Xavier se cantonnant au rôle de commis. Xavier pourrait même se révéler un frein plus qu'un atout....pagebreakNicole et Alexis (Nîmes) :La production semble avoir pris un malin plaisir à faire des union de la carpe et du lapin ! Tout sépare Nicole d'Alexis : l'âge (70 ans contre 24), la personnalité (une grande gueule volubile et un profil réservé) et les goûts culinaires (une cuisine familiale et roborative contre une inventive et moderne)... Bref, leur duo n'a pas été de tout repos, et leurs préparations ont souvent manqué d'unité. Ils ne doivent d'ailleurs leur qualification qu'au manque de temps de leurs adversaires, Michèle et Boumédienne qui avait fait un meilleur plat salé aux allures de dessert.pagebreakLors de la finale d'Un Dîner presque parfait la meilleure équipe de France -diffusé le mardi août 2011 sur M6 à 20h45-, ces 4 duos vont devoir donner le meilleur d'eux-même côté cuisine. Au cours de 3 épreuves éliminatoires, les qualités de chacun seront jugées par de grands chefs. Pour les deux derniers, ce sont pas moins de 20 chefs étoilés qui vont les juger ! Autant dire que le duo couronné Meilleure équipe de France, aura mérité les 10 000 euros promis ! A votre avis, quel duo va gagner ?