DR

Vendredi 15 mai 2009 à 20h35, France 3 diffusera un numéro de Thalassa intitulé Sur le sentier du littoral, de Deauville à Dieppe. L'équipe poursuit son chemin sur le littoral normand.

Vendredi 15 mai 2009 à 20h35, France 3 diffusera un numéro de Thalassa intitulé "Sur le sentier du littoral, de Deauville à Dieppe". L'équipe poursuit son chemin sur le littoral normand. Georges Pernoud et son équipe seront en Normandie pour l'émission Thalassa du 15 mai 2009 à 20h35 sur France 3, toujours consacré aux sentiers du littoral. Des plages, des falaises, des ports, des chevaux…bien des secrets se cachent derrière les rivages. 5 reportages viendront illustrer ce numéro. "Carnet de route : de Deauville à Dieppe" , fait un détour par Deauville pour nous raconter l'histoire qui unit cette ville aux chevaux. La station balnéaire est notamment réputée pour son champ de course. Escale ensuite au Havre, cette ville portuaire qui rappelle une bande-dessinée et qui a complètement été rasée pendant la dernière Guerre Mondiale. On aime ou on deteste, mais on ne reste pas indifférent. Et enfin dernière escale à Etretat, dans la maison de l’écrivain Maurice Leblanc et celle de son personnage fétiche, Arsène Lupin. "Val de reuil : silence, ça tourne" vous emmène sur le site de Val-de-Rueil, dans l’Eure, le bassin des carènes de la Marine Nationale. On y fabrique ici le futur sous marin d’attaque français dont la mise en service est prévue en 2018. "Estuaire de la Seine, une pollution invisible" , raconte comment la Seine se remet des années de pollution qu'elle a subi. Dans l’estuaire du Fleuve coule encore des substances toxiques très nocives pour la faune et dangereuses pour l’homme. Et enfin, départ à des milliers de kilomètres de la France avec "Kivalina en Alaska : un village disparaît" . Cette communauté de chasseurs-pêcheurs isolée du reste du monde subit depuis quelques années une terrible malédiction venue d’ailleurs qui provoque l’érosion de ses côtes. Menacés de voir leur terre disparaître, les 400 habitants de Kivalina feront sans doute partie de la longue liste des réfugiés climatique.