DR

Le magazine Le Point rapporte aujourd'hui sur son site Internet la nouvelle stratégie de TF1 pour la rentrée prochaine. Une nouvelle stratégie impulsée par le nouveau directeur des programmes de la chaîne, Jean-François Lancelier.

Le magazine Le Point rapporte aujourd'hui sur son site Internet la nouvelle stratégie de TF1 pour la rentrée prochaine. Une nouvelle stratégie impulsée par le nouveau directeur des programmes de la chaîne, Jean-François Lancelier.Arrivée début mai à la fonction de directeur de la programmation de TF1, Jean-François Lancelier a été choisi pour remplacer Laurent Storch à ce poste. Ce dernier ayant été rétrogradé dans l'organigramme de TF1 suite aux échecs consécutifs de Carré Viiip et Familles d'Explorateurs.Jean-François Lancelier a donc la lourde charge de faire oublier ces deux échecs cuisants et d'arrêter l'érosion des audiences de TF1, en baisse mesurée mais constante depuis des mois.pagebreakPour ce faire, le nouveau monsieur programmation de TF1 aurait décidé de miser sur la continuité selon Le Point. Il promet des nouveautés mais en nombre très raisonnable car comme l'ont déclaré certains de ses proches, "n'avoir aucune nouveauté à annoncer à la rentrée, ce serait la preuve que tout ce qui est à l'antenne marche".Jean-François Lancelier chercherait donc à revenir aux fondamentaux. Il voudrait donc supprimer Les Experts de l'antenne le dimanche soir pour faire place au bon vieux film. En ce qui concerne la télé-réalité, elle devrait devenir secondaire et relayée en deuxième partie de soirée. Elle pourrait même disparaître de la grille à l'issu du contrat entre la chaîne et Endemol.Autre changement, ou non changement, les jeux devraient être pérennisés en access prime time afin de pouvoir concurrencer M6 sur la cible des ménagères de moins de 50 ans. Enfin, les émissions de flux, ou de divertissement, devraient voir leur temps d'antenne diminuer également au profit de films.pagebreakJean-François Lancelier chercherait donc à redynamiser tout le groupe TF1 et non seulement la chaîne. La chaîne mère, TF1, doit assurer le prestige et la puissance du groupe, TMC doit se destiner à un public plus familial et viser la cible des 25-49 ans alors que NT1 doit devenir une chaîne jeune et générationnelle.Depuis début juin, le groupe TF1 représente 28,9% de part d'audience au niveau national. 23,3% de part d'audience étant réalisée par la seule TF1. TMC elle représente 3,6% de part d'audience alors que NT1 ne représente que 1,9% de part d'audience.