DR

L'un des sujets du 13 heures de TF1 de jeudi contenait le faux témoignage d'une attachée de presse du Conseil général des Alpes-Maritimes.

L'un des sujets du 13 heures de jeudi contenait le faux témoignage d'une attachée de presse du Conseil général des Alpes-Maritimes. Un faux au JT de TF1 ? Divulguée par le site de France Info, l'information a été confirmée par l'AFP en début de soirée. Dans un sujet sur l'absentéisme scolaire réalisé par des journalistes de Nice Matin, une mère "en détresse" soutenant le nouveau dispositif mis en place n'était autre qu'une attachée de presse d'Eric Ciotti, président UMP du Conseil général du département, de surcroît sans enfant.Catherine Nayl, la directrice de l'information de TF1, a déploré cette faute grave auprès de l'AFP : "On a subi un préjudice assez important. Je suis en colère par rapport à la façon dont les journalistes de Nice Matin, qui travaillent dans le cadre de nos accords avec la presse quotidienne régionale, ont réalisé leur reportage". La journaliste a également expliqué qu'il n'était pas à elle "de voir quelles sont les suites à donner", mais qu'elle ne pouvait "accepter ça sur l'antenne de TF1", en insistant toutefois sur ses bonnes relations avec Nice Matin.Du côté de la rédaction du journal local, le directeur général délégué Frédéric Touraille explique quant à lui que la réalisation des reportages pour TF1 est effectuée par une filiale, et non la rédaction de Nice Matin. "J'ai rencontré les jounalistes (auteurs du reportage, NDLR) brièvement ce soir et je dois les revoir mardi pour avoir leur version des faits, précise et circonstanciée, qui me semble nécessaire", poursuit-il.