Suite à la publication de l'article de libération de ce matin, les réactions ont été nombreuses : TF1 aurait licencié l'un de ces cadres suite à un mail privé de celui-ci envoyé à Françoise de Panafieu dans lequel il dénonçait la loi Hadopi contre le piratage numérique... TF1 réagit officiellement

Suite à la publication de l'article de libération de ce matin, les réactions ont été nombreuses : TF1 aurait licencié l'un de ces cadres suite à un mail privé de celui-ci envoyé à Françoise de Panafieu dans lequel il dénonçait la loi Hadopi contre le piratage numérique... TF1 réagit officiellement. Ce matin, un article de Libération révélait qu'un des responsables de TF1 avait été licencié pour ses opinions contre la loi Hadopi . Jérôme Bourreau, responsable du pôle innovations web chez TF1 avait en effet envoyé un mail argumenté à sa députée (via sa boîte mail personnelle) pour dénoncer la loi Hadopi. Le mail a ensuite été transmis au ministère de la culture pour appeler des réponses. Mais voilà, le cabinet de Christine Albanel aurait transmis à son tour le message à la direction de TF1 ! Illico, le responsable est licencié pour " divergence forte avec la stratégie du groupe". Ainsi TF1 a réagi avec un communiqué officiel dans lequel le groupe de Martin Bouygues affirme avoir "toujours manifesté une position de soutien au projet de loi [...] HADOPI." Le groupe poursuit en déclarant que "le responsable du pôle innovation web de TF1" aurait exprimé "publiquement" et "à plusieurs reprises" des positions "particulièrement radicales" vis à vis du fameux projet de loi. Enfin, le communiqué se termine sur une déploration du groupe de devoir s'expliquer en public d'une affaire "strictement interne". Plus tôt dans la journée Christine Albanel avait dénoncé des "accusations absurdes. Voici le communiqué de TF1 dans son intégralité : Le Groupe TF1 a toujours manifesté une position de soutien au projet de loi " Création et Internet " HADOPI pour mettre en place un système de réponse graduée contre le piratage. TF1 est le seul groupe audiovisuel à avoir engagé des procédures contre le piratage de ses oeuvres et pour défendre la création et la production françaises ainsi que les intérêts des ayant-droits. C'est dans ce contexte que les prises de position particulièrement radicales exprimées publiquement à plusieurs reprises, en cette qualité, par le Responsable du Pôle Innovation Web de TF1 , ont conduit l'entreprise à se séparer de ce responsable pour deux raisons : elles sont contraires aux déclarations officielles du groupe TF1, notoirement en faveur de cette loi, elles sont incompatibles avec ses responsabilités au sein d'e-TF1, filiale du groupe en charge, également, de la lutte contre le piratage sur internet. L'entreprise déplore d'avoir été contrainte de mettre sur la place publique une décision qui concerne l'un de ses collaborateurs dans une affaire strictement interne.