DR

Libération ce matin relaye une histoire qui peut paraître incroyable : un cadre de TF1 aurait été licencié pour avoir exprimer son opposition à la loi Hadopi à sa députée UMP Françoise de Panafieu...

Libération ce matin relaye une histoire qui peut paraître incroyable : un cadre de TF1 aurait été licencié pour avoir exprimer son opposition à la loi Hadopi à sa députée UMP Françoise de Panafieu... TF1 lui doit son tout nouveau site internet, pourtant, la chaîne a décidé de licencier Jérôme Bourreau-Guggenheim, responsable des innovations web de TF1. La raison : "Divergence forte avec la stratégie du groupe". Tout a commencé avec un simple mail argumenté envoyé à sa députée Françoise de Panafieu. L'objet de ce courrier portait sur l'opposition de Jérôme Bourreau au projet de loi Hadopi qui vise à lutter contre le piratage des oeuvres sur internet. De là, le message part au ministère de la culture pour "obtenir un argumentaire" et lui répondre... Mais voilà, le cabinet du ministre de la culture transfert la prise de position politique du cadre à... TF1 ! La réaction de l'entreprise ne se fait pas attendre et convoque Jérôme Bourreau à un entretien préalable pour son licenciement ! TF1, contacté par Libération fait valoir que l'adoption de cette loi Hadopi fait figure "d'enjeu fort" pour le groupe. De son côté, l'avocat de monsieur Bourreau compte saisir le tribunal des Prud'hommes pour licenciement abusif, car l'opinion de son client a été exprimée à titre exclusivement privé. La Halde aussi devrait être saisie de ce cas, pour discrimination vis à vis des opinions politiques....