DR

Un temps proche de la candidate républicaine, Susan Sarandon roule aujourd'hui pour Bernie Sanders. Elle a expliqué les raisons de son désamour pour Clinton dans le Late Show de Stephen Colbert.

 

 

Susan Sarandon persiste et signe. Après avoir confié en mars dernier qu'elle hésiterait à voter pour Hillary Clinton même si cette dernière se retrouvait face à Donald Trump, la comédienne a de nouveau taclé la candidate démocrate pour les présidentielles américaines de novembre 2016. Invitée il y a quelques jours du Late Show de Stephen Colbert, elle est revenue sur sa "rupture" avec Hillary Clinton, et n'a pas été tendre avec celle qui brique la présidence américaine. 

Hillary Clinton ou Donald Trump ? Susan Sarandon hésite encore

"Elle est devenue Secrétaire d'Etat et je suis une écolo. La fracturation hydraulique est la pire chose qu'on puisse faire à l'environnement. Mais derrière mon dos, elle vend ça à travers le monde... Elle fait la promo de Monsanto... Comment puis-je lui faire confiance ? (...) On a besoin de quelqu'un qui a un jugement moral en amont, pas seulement lorsque ça ne craint rien. (...) J'ai plus peur du passé de guerre d'Hillary Clinton et de sa tendance belliciste que de la construction d'un mur (en référence au mur que veut construire Donald Trump à la frontière mexicaine ndlr). Mais ça ne veut pas dire que je vais voter pour Trump", confie-t-elle ainsi.

Présidentielle américaine : quand les stars s'engagent en politique

Alors que Stephen Colbert lui demande si elle voterait pour Donald Trump s'il est opposé à Hillary Clinton, elle réplique : "Qui va voter pour Trump sérieusement ?" Lorsque le présentateur réplique : "Beaucoup de monde", elle affirme : "Beaucoup de monde mais pas beaucoup de femmes, peu de minorités...". Si Susan Sarandon dézingue Hilary Clinton, elle soutient fermement la candidature de Bernie Sanders, le rival de l'ex-première dame pour les primaires démocrates. "Il a toujours été constant et au bon endroit moralement, il est toujours présent bien avant que les choses ne deviennent simples", explique-t-elle ainsi.