Dans des entretiens accordés respectivement à la newsletter Stratégies et au Figaro, les patrons de TF1 et M6 ont confié qu’ils ne répondraient pas à l’appel d’offres lancé par la Fédération Française de Tennis pour la diffusion de Roland Garros entre 2013 et 2018.

Mais qui diffusera les prochaines éditions de Roland Garros ? C’est la question qui se pose depuis le lancement en septembre dernier par la Fédération Française de Tennis d’un processus de renégociation des droits télévisés du tournoi de tennis. La FFT, qui touchait jusqu’à présent 15.5 millions d’euros par an de la part de France Télévisions pour diffuser ce tournoi, souhaiterait en effet voir grimper ce montant pour les années à venir. Elle a donc partagé ces droits en plusieurs lots et attendrait beaucoup des propositions faites pas les chaînes payantes telles que BeIN Sport et Canal +.Les chaînes intéressées ont jusqu’au 10 octobre pour répondre à l’appel d’offres lancé par la Fédération de Tennis. Mais on sait d’ores et déjà que deux des grandes chaînes ne participeront pas à cette course aux droits de diffusion des Internationaux de France de Roland Garros : TF1 et M6. Concernant la première chaîne, Nonce Paolini, le PDG du groupe, aurait, selon la newsletter Stratégies, affirmé lundi dans un entretien accordé à la presse que TF1 n’était pas intéressé par cette compétition. Même chose pour M6. Dans une interview donnée à nos confrères du Figaro, Nicolas de Tavernost, le président du groupe, a affirmé pour sa part : "Nous n'avons pas de valeur ajoutée à apporter sur le tournoi de Roland-Garros, c'est la raison pour laquelle nous ne répondrons pas à l'appel d'offres. (...) Nous sommes plutôt concentrés sur le nouvel appel d'offres que l'UEFA lancera pour les matchs de l'équipe de France de football sur quatre ans après la Coupe du monde de 2014."