DR

Ce soir à 21h30 sur France 3, Roberto Alagna interprètera Turandot, en direct des Chorégies d'Orange. A moins qu'il ne soit remplacé au dernier moment en raison de son récent problème de voix...

Roberto Alagna chantera-t-il ce soir à 21h30 sur France 3, en direct des Chorégies d'Orange ? Le célèbre ténor franco-italien doit y interpréter l'opéra Turandot mais il n'est pas au mieux de sa forme comme le rappelle Le Parisien dans son édition d'aujourd'hui.A la peine pour monter dans les aigus, il a vécu samedi dernier une terrible soirée, certains critiques allant même jusqu'à évoquer une "prestation catastrophique". Évidemment touché par cette flambée de critiques, le ténor s'est finalement expliqué sur Facebook: "Ayant subi un lourd traitement aux antibiotiques pendant plus d'un mois en raison de pose d'implants dentaires en mode accéléré vu mon planning, j'ai développé une mycose à partir de la base de la langue jusqu'au tube digestif. Les cordes vocales sont saines mais elles subissent l'effet de cette mycose qui, en sécrétant, empêche les cordes de vibrer correctement". Selon le spécialiste de la musique classique de France 3, Alain Duault, Roberto Alagna irait beaucoup mieux et répondra bien présent au rendez-vous. Dans l'hypothèse d'une défection de dernière minute (ou même pendant le spectacle), une doublure se tient prête à la remplacer au pied levé.Résumé de "Turandot": A Pékin, la princesse Turandot est d'une beauté légendaire. Ses prétendants viennent de tous les pays pour la courtiser. Mais la cruauté de la princesse est à la hauteur de ses charmes. Refusant mystérieusement de prendre époux, elle échappe au mariage en imposant à ses prétendants une terrible épreuve. Ils doivent résoudre trois énigmes. S'ils y parviennent, ils gagnent à la fois la main de Turandot et le trône de Chine. Sinon, ils tombent entre les mains du bourreau. Au lever du rideau, la foule apprend avec joie l'échec du prince de Perse et jubile à l'idée de l'exécution à venir. Au milieu des spectateurs, Timur, roi de Tartarie en exil, vieillard aveugle accompagné de sa fidèle esclave Liu, reconnaît son fils Calaf...