Ce soir, les auditions de Nouvelle Star nous emmenaient à Marseille et à Paris. Nous avons eu droit à une candidate que ne renierait pas inénarrable Mickaël Vendetta, mais également à quelques belles surprises dont un hard-rockeur et une certaine Pauline qui risque de faire parler d'elle...

Une réplique féminine de Mickaël VendettaOn commence ces auditions avec Jamila, une alternative féminine de Mickaël Vendetta. Rien de bon qui s’annonce, donc. On a droit aux fameux, "Je veux devenir une star planétaire", "J’ai énormément de talent" et autres acclamations narcissiques de ce genre. Après s'être attardée elle-même sur son look, la candidate s'essaie à du Brel. Un édifiant massacre, sans grande surprise. "Ce que vous envoyez n’est pas charmant" lui souffle Sinclair, sans prendre de gants. "Tout est dramatique chez vous. Vous arrivez comme un juge d’instruction. Vous ne donnez pas quelque chose de sympathique" enchaîne Maurane. "Trop de trop m’empêche de voir l’essentiel", assène un Olivier Bas philosophe. "Vous êtes une étoile trop grande pour nous, vous allez nous brûler" s'amuse André Manoukian qui congédie ainsi avec humour cette "Vendettine".Quand Beverly Hills s'invite dans Nouvelle Star!Elle a 18 ans, une silhouette agréable, des yeux magnifiques, et surtout... elle s'appelle Kelly. Pour attribuer ce prénom à leur fille, on imagine sans peine des parents qui n'ont pas manqué un seul épisode de la mythique série des années 90, Beverly Hills. Toujours est-il que la jolie demoiselle envoûte le jury, notamment par sa reprise très pop de la chanson de Rose, "La liste". "Tu es entre la girl next door et la superstar" l'encense André Manoukian. Et hop, la belle Kelly décroche ses 4 "oui"!La revanche du "surfeur-branleur"L'année dernière, Yannick avait déjà tenté sa chance à Nouvelle Star mais avait échoué aux auditions. Il avait donc à coeur de se racheter et d'effacer les critiques des jurés qui lui avaient reproché son côté "surfeur-branleur". Après une première prestation terne sur "Le Sud" de Nino Ferrer, ce franco-brésilien enthousiasme le jury avec son mash-up Macklemore-Eminem. "C'est pas mal... Mais c’est un peu trop stylé dans tout l’ensemble" lui reproche Sinclair qui lui délivre un "non". Mais cette fois, Yannick peut compter sur les autres membres du jury qui ne le renvoient pas à sa planche de surf... Direction donc le théâtre pour lui!La pensée du soir "Chanter, c’est autre chose qu'ouvrir la bouche". On doit cette clairvoyance au découvreur de talents à qui l'on dit: "Chapeau, Bas".Pauline, sur les traces de Camélia Jordanna et Sophie-Tith…C'est sans doute la candidate la plus marquante de la soirée. Même pas 17 ans et adepte de musique des années 60, Pauline a forcé le respect avec sa voix chaude et ses interprétations saisissantes. Ses reprises de Joan Jett et Serge Gainsbourg ont clairement envoûté le jury. "Depuis Camelia et Sophie-Tith, on s’aperçoit que le talent a 16 ans, il est féminin et c’est très joli" note André Manoukian. Sur Twitter également, vous avez été très nombreux à la plébisciter et à en faire déjà l'une de vos favorites. Sans trop s'avancer, on peut s'attendre à voir cette candidate aller loin dans l'émission.Un hard-rockeur dynamite les castingsLes hard-rockeurs ne sont pas légion dans Nouvelle Star. Guillaume, 33 ans, a donc tenté de remédier à ça. Sa reprise toute en puissance de Deep Purple ainsi que sa maîtrise sur un titre de De Palmas impressionnent les jurés. "T’en as dans le paquet, comme on dit. C’est assez inattendu d’avoir quelqu'un comme toi" lui glisse Maurane. André Manoukian et Olivier Bas sont également sous le charme et lui permettent d'accéder à la prochaine étape. Comme souvent, Sinclair y va de son petit bémol: "Je ne suis pas aussi enthousiaste. Tu nous as fait une vraie démo. C’était une palette technique de ce que tu es capable de faire. Ca ne m’a pas touché. Pour ton identité, c’est light". Attention Sinclair, on ne froisse pas un hard-rockeur de la sorte...Une grande première dans Nouvelle Star!Dix saisons que André Manoukian juge les candidats dans Nouvelle Star mais il n'avait encore jamais pris la peine d'en accompagner un au piano lors du casting. Ce soir, Pierrick a eu ce privilège après s'être employé de manière hasardeuse sur le périlleux standard "Isn't she lovely". Pas franchement convaincu par sa manière de jouer (ni par sa manière de chanter d'ailleurs...), notre Dédé lui suggère quelques conseils pour mieux "interpréter" le morceau et sous l'impulsion de ses camarades du jury et du candidat, il se lève et donne un petit cours en live! Pierrick se remet alors à chanter le tube de Stevie Wonder et se montre sensiblement plus convaincant que lorsqu'il était lui-même au piano. "Tu envoie bien mieux!", lui lance Maurane, quand même bien généreuse. Au final, Pierrick récolte un "non" de Sinclair et trois "petits oui" des autres. Inespéré au vu de la performance. Résultat, direction le théâtre pour ce candidat, heureux miraculé de la soirée!T.L