DR

Au terme d'une émission intense et mouvementée de Masterchef, deux candidats ont été priés de rendre leur tablier.

Pour cette 2e émission qui s'est conclue par 2 éliminations, les cuisiniers amateurs ont été soumis à leur première boîte mystère. Ils ont dû réaliser leurs propres pâtes, mais à la sauce "gastronomie". Puis leur culture culinaire a été mise à l'épreuve lors d'un test de reconnaissance de pâtisseries. En équipe, les candidats sont ensuite parties au pied du majestueux pont du Gard pour un challenge culinaire autour des produits AOC de la région, comme l'asperge. Enfin, les candidats ont dû reproduire la recette du chef Rougui Dia autour d'un condiment très rare, la fleur de caviar. Annelyse, le geste qui bluffeDéjà remarquée par le jury grâce à sa technique, Annelyse n'en finit plus de surprendre. Alors que les candidats doivent fabriquer eux-même leurs pâtes, la chef de projet marketing bluffe le jury par sa manière étonnante de tourer la pâte. "J'ai jamais vu ça", s'enthousiasme Frédéric Anton. La candidat marque encore des points et s'affirme comme l'une des favoris de ce Masterchef.Le piège de la tarte aux poires amandineLes candidats sont confrontés à un test de reconnaissance visuelle. Ils ont 3 minutes pour identifier 15 grandes pâtisseries. Un exercice a priori facile si on évite le piège de la tarte aux poires amandine qui ressemble à une tarte aux pommes. Mais ce piège va en faire chuter plus d'un dont Laurent qui se trompe après avoir seulement donné 2 bonnes réponses. Ludovic et Martine se font également avoir. Ludovic, le bougon3 équipes constituées de manière aléatoire se sont affrontées sur le pont du Gard pour reproduire au mieux une entrée et un plat du chef Jérôme Nutile.L'équipe bleue est emmenée par Annelyse, la rouge par Julie et la jaune par Joëlle. Mais avec le stress, Ludovic ne parvient pas masquer son agacement et se montre très négatif et bougon au sein de son équipe. Il n'est surtout pas satisfait de son rendement. Si il s'annonce comme l'un des gros clients de ce Masterchef, Ludovic devra se méfier de son côté individualiste pour mieux gérer le travail d'équipe et son humeur fluctuante.Fin de l'aventure pour Martine et JérémyLe 1er test sous pression de cette 3e édition de Masterchef aura été fatal à Martine. Opposée à Ludovic et Thomas, les 3 devaient créer un plat original à partir des ingrédients du bœuf bourguignon et d’un autre élément incongru… le calamar! L'assistante vétérinaire n'est pas parvenue à convaincre le jury qui lui a reproché le manque de liaison entre le boeuf bourguignon et le calamar.De son côté, Jérémy a échoué sur le 2e test sous pression. Il devait reproduire à l'identique le plat du chef Rougui Dia : le Saint-Pierre à la fleur de caviar. La cuisson insuffisante du poisson et manque de garnitures auront eu raison de son plat. T.L