DR

Le samedi 30 juillet à 16h25, TF1 diffusera le premier numéro de la saison 2 de son émission Premier Amour. Une émission qui permet à des anonymes de reprendre contact avec leur amour d'enfance.

Le samedi 30 juillet à 16h25, TF1 diffusera le premier numéro de la saison 2 de son émission Premier Amour. Une émission qui permet à des anonymes de reprendre contact avec leur amour d'enfance.Qui n'a jamais voulu revoir son amour d'enfance ou d'adolescence ? Qui ne s'est jamais la question de savoir si sa vie n'aurait pas été différente si ce premier amour avait perduré ?  Et bien l'émission Premier Amour de TF1 va permettre à des anonymes de répondre à ces questions en retrouvant 10, 20 ou 30 ans plus tard l'amour de leur jeunesse.Dans le premier numéro diffusé le samedi 30 juillet à 16h25 sur TF1, c'est Frédéric et Véronique qui se retrouveront après 32 ans de séparation ainsi que Morgane et Mehdi qui ne se sont pas vus depuis plus de douze ans. Tous actuellement célibataires, pourront-ils reprendre leurs histoires d'amour là où elles s'étaient arrêtées ?L'année dernière, diffusée en deuxième partie de soirée, l'émission plaçait régulièrement TF1 en tête des audiences avec en moyenne 20% de part d'audience. Cette année, à un horaire différent, le programme va devoir convaincre à nouveau, surtout que TF1 aurait déjà prévu une troisième saison de Premier Amour.Le mot du producteurEn attendant, Lionel Stan, le producteur de l'émission ne se fait pas de souci pour cette seconde saison car selon lui les "problèmes" liés à la première saison ont été corrigés : "la grande nouveauté, c'est que chaque participant retrouve une seule personne et non pas deux comme la première année. La petite compétition des retrouvailles entre les ex n'existe plus. Les téléspectateurs n'en comprenaient pas vraiment la raison." Au niveau de la mécanique de l'émission, il explique aussi que la production a "essayé de retrouver le maximum de personnes présentes à l'époque de la rencontre initiale afin d'intensifier le voyage dans le passé" pour "mettre l'accent sur l'authenticité".Enfin, du côté des nouveautés, il explique que "cette année, les participants ont entre 23 et 61 ans. Cela permettait de varier les situations mais aussi d'avoir des histoires souvent plus intenses. En effet, plus la période de séparation est longue, plus les témoins ont changé physiquement et ont de choses à se raconter. Ces personnes plus mûres, ayant plus de vécu, se racontent et se libèrent souvent plus facilement."Une émission à voir le samedi 30 juillet à 16h25 sur TF1.