DR
Christophe GUIBBAUD
Christophe GUIBBAUD
Christophe GUIBBAUD
Christophe GUIBBAUD

PHOTOS - X Factor : les coups de coeur de Télé 7 jours

Parmi les plus de 25 ans : Maryvette Lair, la fantaisiste lyrique

Originaire de Saint-Denis, elle est trapéziste et comédienne. Après avoir étudié le piano classique au Conservatoire, elle pratique, à 26 ans, le chant lyrique et le jazz.<strong>Son parcours</strong> : Pour sa première audition, elle rate son coup avec <em>Fais-moi mal Johnny</em> de Boris Vian. Le jury lui offre une seconde chance. Avec<em> I want you back</em> des Jackson Five, elle fait mouche. À Londres, elle reprend<em> Il y a</em>, de Vanessa Paradis.<strong>On aime</strong> : sa fraîcheur, sa fantaisie, ses facultés d?improvisation. <em>"Quand je chante, je m?imagine une nouvelle histoire à chaque fois. Quand j?arrive sur scène, rien n?est calculé. J?aime le vide, le risque !"</em><strong>On aime moins</strong> : son manque de concentration.<strong>L?avis de Christophe Willem</strong> : <em>"Avec un timbre magnifique, Maryvette sait ce que signifie réinterpréter une chanson. Mais, attention à rester accessible, à ne pas être trop bobo." </em>

Parmi les garçons de moins de 25 ans : Raphaël Herrerias, le pro élégant

Originaire de Saint-Etienne, cet étudiant en 2ème année de musicologie a découvert la guitare et la scène à 14 ans grâce à un oncle musicien. Aujourd?hui âgé de 21 ans, il sort d?une année de jazz au Conservatoire.<strong>Son parcours</strong> : au casting de Lyon, il chante <em>La nuit je meurs</em>, de Bashung. Devant Véronic DiCaire et Roch Voisine, au Québec, il reprend <em>Bruxelles</em>, de Dick Annergarn, un titre que le jury ne connaît pas !<strong>On aime </strong>: son charisme et sa culture musicale. Il a monté un groupe soul et funk, un duo acoustique folk et un projet hip hop électro avec des danseurs. "<em>Mon but, c?est la scène où je peux me laisser aller à la sincérité la plus totale."</em><strong>On aime moins</strong> : sa timidité.<strong>L?avis de Véronic DiCaire</strong> : <em>"Ses choix audacieux sont parfaitement en accord avec ce qu?il est. Il vit la musique tout en ayant une grande maîtrise technique."</em>

Parmi les filles de moins de 25 ans : Bérénice Schleret, la rockeuse fragile

Originaire de Plougastel, cette étudiante de 19 ans est en 1ére année de communication à Caen. Depuis l?âge de 6 ans, elle suit des cours de guitare et de solfège avant de monter un groupe de rock en 2009 (elle avait 16 ans) après avoir été recalée à Nouvelle Star.<strong>Son parcours</strong> : Elle se fait remarquer avec <em>Highway to Hell</em> d?ACDC puis <em>Total eclipse of the heart </em>de Bonnie Tyler. À Marrakech, devant Alain Chamfort, elle ose <em>Coup de soleil </em>de Richard <strong>Cocciante.</strong><strong>On aime</strong> : sa voix cassée à la Bonnie Tyler. Sa connaissance du rock : elle est fan d?ACDC, des Rolling Stones, des Who? <em>"Mais, j?ai envie de surprendre avec des chansons françaises. J?adore chanter Piaf !"</em><strong>On aime moins :</strong> son manque de nuance.<strong>Olivier Schultheis</strong> :<em> "Elle est fragile, mais elle peut en faire une force. Elle possède une grande justesse d?interprétation"</em>

Parmi les groupes : Seconde Nature, le boys band pop-rock

Adrien 20 ans (Paris), Damien 18 ans (Mandelieu), Jordan 18 ans (Perpignan), Cormac 18 ans (Overige en Belgique), Nedjim 23 ans (Nogent-sur-Marne).<strong>Leur parcours </strong>: repérés séparément dans leur ville de casting dans la catégorie de moins de 25 ans, le jury leur propose de monter un groupe. Ils sympathisent lors des épreuves au Palais des Sports. Devant Sharleen Spiteri, ils reprennent Je suis un homme de Zazie.<strong>On aime</strong> : l?harmonie de leurs voix. Leur mélange pop, rock et folk. <em>"En tant que chanteurs solo à la base, on veut tous être sur le devant de la scène? Loin d?une guerre d?ego, cela va nous permettre de donner le maximum sur scène."</em><strong>On aime moins</strong> : leur côté boys band, style Take That, qui pourrait vite devenir ringard.<strong>Henry Padovani</strong> : <em>"Ils sont très spontanés. Si on leur trouve les bons titres, ils vont faire une carton. Les filles vont les adorer?"</em>

Second prime time de X Factor pour les candidats des quatre catégories. Parmi eux, Télé 7 jours a repéré des talents bruts. Sélection.Parmi les plus de 25 ans : Maryvette Lair, la fantaisiste lyriqueOriginaire de Saint-Denis, elle est trapéziste et comédienne. Après avoir étudié le piano classique au Conservatoire, elle pratique, à 26 ans, le chant lyrique et le jazz.Son parcours : Pour sa première audition, elle rate son coup avec Fais-moi mal Johnny de Boris Vian. Le jury lui offre une seconde chance. Avec I want you back des Jackson Five, elle fait mouche. À Londres, elle reprend Il y a, de Vanessa Paradis.On aime : sa fraîcheur, sa fantaisie, ses facultés d’improvisation. "Quand je chante, je m’imagine une nouvelle histoire à chaque fois. Quand j’arrive sur scène, rien n’est calculé. J’aime le vide, le risque !"On aime moins : son manque de concentration.L’avis de Christophe Willem : "Avec un timbre magnifique, Maryvette sait ce que signifie réinterpréter une chanson. Mais, attention à rester accessible, à ne pas être trop bobo." Parmi les garçons de moins de 25 ans : Raphaël Herrerias, le pro élégantOriginaire de Saint-Etienne, cet étudiant en 2ème année de musicologie a découvert la guitare et la scène à 14 ans grâce à un oncle musicien. Aujourd’hui âgé de 21 ans, il sort d’une année de jazz au Conservatoire.Son parcours : au casting de Lyon, il chante La nuit je meurs, de Bashung. Devant Véronic DiCaire et Roch Voisine, au Québec, il reprend Bruxelles, de Dick Annergarn, un titre que le jury ne connaît pas !On aime : son charisme et sa culture musicale. Il a monté un groupe soul et funk, un duo acoustique folk et un projet hip hop électro avec des danseurs. "Mon but, c’est la scène où je peux me laisser aller à la sincérité la plus totale."On aime moins : sa timidité.L’avis de Véronic DiCaire : "Ses choix audacieux sont parfaitement en accord avec ce qu’il est. Il vit la musique tout en ayant une grande maîtrise technique."Parmi les filles de moins de 25 ans : Bérénice Schleret, la rockeuse fragileOriginaire de Plougastel, cette étudiante de 19 ans est en 1ére année de communication à Caen. Depuis l’âge de 6 ans, elle suit des cours de guitare et de solfège avant de monter un groupe de rock en 2009 (elle avait 16 ans) après avoir été recalée à Nouvelle Star.Son parcours : Elle se fait remarquer avec Highway to Hell d’ACDC puis Total eclipse of the heart de Bonnie Tyler. À Marrakech, devant Alain Chamfort, elle ose Coup de soleil de Richard Cocciante.On aime : sa voix cassée à la Bonnie Tyler. Sa connaissance du rock : elle est fan d’ACDC, des Rolling Stones, des Who… "Mais, j’ai envie de surprendre avec des chansons françaises. J’adore chanter Piaf !"On aime moins : son manque de nuance.Olivier Schultheis : "Elle est fragile, mais elle peut en faire une force. Elle possède une grande justesse d’interprétation"Parmi les groupes : Seconde Nature, le boys band pop-rockAdrien 20 ans (Paris), Damien 18 ans (Mandelieu), Jordan 18 ans (Perpignan), Cormac 18 ans (Overige en Belgique), Nedjim 23 ans (Nogent-sur-Marne).Leur parcours : repérés séparément dans leur ville de casting dans la catégorie de moins de 25 ans, le jury leur propose de monter un groupe. Ils sympathisent lors des épreuves au Palais des Sports. Devant Sharleen Spiteri, ils reprennent Je suis un homme de Zazie.On aime : l’harmonie de leurs voix. Leur mélange pop, rock et folk. "En tant que chanteurs solo à la base, on veut tous être sur le devant de la scène… Loin d’une guerre d’ego, cela va nous permettre de donner le maximum sur scène."On aime moins : leur côté boys band, style Take That, qui pourrait vite devenir ringard.Henry Padovani : "Ils sont très spontanés. Si on leur trouve les bons titres, ils vont faire une carton. Les filles vont les adorer…"Caroline Douteau