DR
RONCEN Patrick

PHOTOS - Le Resto : 4 chômeurs relèvent le défi ce soir sur TF1

Le Resto : 4 chômeurs relèvent le défi ce soir sur TF1

Sortir des chômeurs de la galère en leur proposant de monter leur restaurant. Tel est le défi que <strong>TF1 </strong>a confié à Julien Colas, un ex-candidat atypique de Secret Story, avec <strong><em>Le Resto</em></strong>. 13h30. Coup de feu à La Toque Blanche ! Ce restaurant de Chauny (Aisne) accueille les quatre aspirants restaurateurs de la nouvelle émission de TF1. C?est leur journée d?évaluation. Le moment de mettre en pratique l?enseignement de leur coach, Julien Colas, un pro de la restauration. <strong>Nathalie</strong>, longue et mince, semble la plus stressée. Elle était chef de rang avant de se retrouver au chômage. Elle va et vient porte les plats, débarrasse les tables. Soudain, elle se plie en deux, s?accroche, respire un grand coup et repart... Cette mère de cinq enfants sait qu?elle a une chance de se sortir de la spirale du chômage. Fébrile, elle est trop crispée. Le coach le repère. En coulisse, il lui fait remarquer sans détour. Elle craque, essuie quelques larmes, mais accepte les remontrances : "<em>ça nous fait progresser."</em>Julien se justifie : <em>"Je suis exigeant et plutôt cash. Autant qu?ils acquièrent méthode et rigueur dès maintenant</em>." <strong>Hervé </strong>48 ans, marié, trois enfants, chômeur depuis un an et demi a été chef cuisinier. Devant les fourneaux, il retrouve peu à peu les gestes de son métier. Julien doit le reprendre quand il constate que le poisson a été mal écaillé. Concentré, Hervé écoute ses conseils. <strong>Stéphanie</strong>, 23 ans est commis de cuisine. Malgré une expérience malheureuse, elle persévère. Enfin, <strong>Cassandra</strong>, 20 ans, la benjamine, est serveuse. Mère à 16 ans, sans ressources, elle élève seule sa fille de 3 ans. Cette aventure pourrait changer sa vie. Aussi est-elle prête à donner toute l?énergie de sa jeunesse. Tous savent que le destin leur offre une occasion unique. Ils ont été choisis parmi 500 candidatures. Le but est de les aider à créer leur restaurant. Ils ont été recrutés sur deux critères : la motivation et le courage. Et il en faut ! La veille, ils ont dû s?improviser maçon, carreleur, peintre sur le chantier de leurs futur restaurant situé à Bohain-en-Vermandois. Le maire a mis à leur disposition une bâtisse qu?ils ont rénovée avec des bénévoles. Au final, ils vont se retrouver à la tête d?un restaurant de 50 couverts, voire le double aux beaux jours grâce à la terrasse. Véronique Lequeux, propriétaire de La Toque Blanche est admirative : <em>" C?est une chance incroyable ! Avec mon mari, nous avons dû nous endetter sur 25 ans pour ouvrir notre établissement."</em>Hacène Chouchaoui

Sortir des chômeurs de la galère en leur proposant de monter leur restaurant. Tel est le défi que TF1 a confié à Julien Colas, un ex-candidat atypique de Secret Story, avec Le Resto. 13h30. Coup de feu à La Toque Blanche ! Ce restaurant de Chauny (Aisne) accueille les quatre aspirants restaurateurs de la nouvelle émission de TF1. C’est leur journée d’évaluation. Le moment de mettre en pratique l’enseignement de leur coach, Julien Colas, un pro de la restauration. Nathalie, longue et mince, semble la plus stressée. Elle était chef de rang avant de se retrouver au chômage. Elle va et vient porte les plats, débarrasse les tables. Soudain, elle se plie en deux, s’accroche, respire un grand coup et repart... Cette mère de cinq enfants sait qu’elle a une chance de se sortir de la spirale du chômage. Fébrile, elle est trop crispée. Le coach le repère. En coulisse, il lui fait remarquer sans détour. Elle craque, essuie quelques larmes, mais accepte les remontrances : "ça nous fait progresser."Julien se justifie : "Je suis exigeant et plutôt cash. Autant qu’ils acquièrent méthode et rigueur dès maintenant." Hervé 48 ans, marié, trois enfants, chômeur depuis un an et demi a été chef cuisinier. Devant les fourneaux, il retrouve peu à peu les gestes de son métier. Julien doit le reprendre quand il constate que le poisson a été mal écaillé. Concentré, Hervé écoute ses conseils. Stéphanie, 23 ans est commis de cuisine. Malgré une expérience malheureuse, elle persévère. Enfin, Cassandra, 20 ans, la benjamine, est serveuse. Mère à 16 ans, sans ressources, elle élève seule sa fille de 3 ans. Cette aventure pourrait changer sa vie. Aussi est-elle prête à donner toute l’énergie de sa jeunesse. Tous savent que le destin leur offre une occasion unique. Ils ont été choisis parmi 500 candidatures. Le but est de les aider à créer leur restaurant. Ils ont été recrutés sur deux critères : la motivation et le courage. Et il en faut ! La veille, ils ont dû s’improviser maçon, carreleur, peintre sur le chantier de leurs futur restaurant situé à Bohain-en-Vermandois. Le maire a mis à leur disposition une bâtisse qu’ils ont rénovée avec des bénévoles. Au final, ils vont se retrouver à la tête d’un restaurant de 50 couverts, voire le double aux beaux jours grâce à la terrasse. Véronique Lequeux, propriétaire de La Toque Blanche est admirative : " C’est une chance incroyable ! Avec mon mari, nous avons dû nous endetter sur 25 ans pour ouvrir notre établissement."Hacène Chouchaoui