D’après le Parisien, Laurent Ruquier aurait contacté Michel Onfray et François-Marie Banier pour remplacer Eric Naulleau et Eric Zemmour.

D’après le Parisien, Laurent Ruquier aurait contacté Michel Onfray et François-Marie Banier pour remplacer Eric Naulleau et Eric Zemmour.Après l’annonce du départ d’Eric Naulleau et Eric Zemmour de l’émission On n’est pas couché, les spéculations allaient bon train pour découvrir les deux nouveaux chroniqueurs du talk show de Laurent Ruquier diffusé le samedi sur France 2. Après des semaines de rumeurs, les noms des deux remplaçants des deux Eric ont finalement été dévoilés ce week end par le Parisien. Exit Eric Naulleau et Eric Zemmour qui ont trouvé refuge sur Paris Première, place la saison prochaine à un duo féminin composé d’Audrey Pulvar et Natacha Polony. Deux nouveaux visages qui semblent-ils n’ont pas forcément été faciles à dénicher. Si le nom d’Audrey Pulvar était sur toutes les lèvres, celui de Natacha Polony n’était pas vraiment attendu. Mais il faut dire que Laurent Ruquier a du affronter plusieurs refus dont celui de Jean-Jacques Bourdin. Et le journaliste de RMC et BFM TV ne serait pas le seul à avoir dit non à On n’est pas couché. D’après le Parisien, Laurent Ruquier aurait également proposé un poste de chroniqueur à Michel Onfray qui a décliné l’invitation pour raisons familiales.Plus étonnant encore, Laurent Ruquier aurait également sollicité François-Marie Barnier. Cet écrivain et photographe a vu sa notoriété accrue après l’Affaire Bettencourt dont il était l’un des principaux protagonistes. François-Marie Barnier avait en effet été accusé par la fille de Liliane Bettencourt, la propriétaire de L’Oréal et l’une des plus grosses fortunes de France, d’abus de faiblesse sur la personne de sa mère. Accusé d’avoir soutiré plus de 933 millions d’euros à Liliane Bettencourt, la plainte sera finalement classée sans suite et le photographe renoncera à plus de 500 millions d’euros pour arrêter toutes les poursuites engagées.Invité à rejoindre la table d’On n’est pas couché en tant que chroniqueur, François-Marie Barnier aurait finalement rejeté l’offre considérant que cette place ne lui revenait pas et était plutôt celle d'un journaliste.