DR

Diffusé ce soir sur TF1, Ocean's Eleven reste le symbole du film de braquage contemporain : sexy, fun et spectaculaire.

Sorti en 2001, Ocean's Eleven a influencé toute sa génération et reste encore aujourd'hui l'un des rôles les plus iconiques de la carrière de George Clooney, leader de cette bande de onze braqueurs qui se lance dans le cambriolage des casinos les plus prestigieux mais aussi les plus sécurisés de la planète.

Mélangeant action, humour et glamour sur un scénario roublard et malin, Ocean's Eleven suscita l'enthousiasme par toutes ces qualités qui en ont fait un modèle de divertissement intelligent, comme le soulignait à l'époque Première : "Manipulant nos mirettes au gré d'un crescendo dramatique de grande classe, Soderbergh montre les multiples soubresauts de l'action et, simultanément, ses soubassements plus ou moins avouables (qui ment ? qui simule ?)".

Le résultat fut à la hauteur de l'ambition du projet, avec 450 millions de dollars de recettes, succès confirmé en France puisque le film de Steven Soderbergh séduisit à l'époque 4,5 millions de spectateurs. Il ouvrit la voie à deux suites, Ocean's Twelve puis Ocean's Thriteen, sorties respectivement en 2004 et 2007 (un remake entièrement féminin, mené par Sandra Bullock, est aussi en cours de production). Mais surtout, Ocean's Eleven a laissé une trace dans l'esprit des cinéphiles, au point de devenir avec le temps l'une des, sinon la référence du film de casse contemporain.

Un cocktail sexy et explosif

George Clooney, Matt Damon, Brad Pitt, Don Cheadle, Casey Affleck, Elliott Gould... Ocean's Eleven est avant tout une succession de grands noms réunis devant la caméra de Steven Soderbergh. La première raison du succès du film très certainement vu le plaisir évident et l'achimie avec laquelle l'équipe, se retrouve à l'écran.

Ocean's Eleven c'est aussi un réservoir de scènes spectaculaires et de répliques cultes, qu'il s'agisse de la course de monster trucks, du coffre-fort ou encore de l'infiltration dans le casino de Terry Benedict (Andy Garcia). Tout en poussant le curseur du divertissement au maximum, Steven Soderbergh écrit un scénario reprenant les codes du film de casse les plus classiques avec ses passages obligés : le recrutement d'une équipe de spécialistes, la préparation d'un plan parfait, et son exécution, qui ne se passe évidemment jamais sans accroc. En résulte un film qui a su concilier les intérêts du grand public mais aussi des puristes du genre, qui sauront s'amuser de la façon dont Soderbergh s'amuse avec les codes du film de casse.

Rendre hommage aux classiques

Malgré son aspect new look et son casting cinq étoiles, Ocean's Eleven n'oublie pas non plus de s'inscrire dans l'histoire longue et prestigieuse du genre à part qu'est le film de braquage. Le film est d'ailleurs le remake d'un classique du genre, L'inconnu de Las Vegas de Lewis Milestone, sorti en 1960. Un film qui, déjà à l'époque, racontait le casse des plus grands casinos de Las Vegas par un groupe de braqueurs surdoués menés par un certain Danny Ocean.

La bande de George Clooney était menée en 1960 par un autre séducteur hollywoodien, Frank Sinatra. En reprenant le film emblématique du Rat Pack (Sinatra était entouré de ses amis Sammy Davis Jr., Dean Martin, Joey Bishop et Peter Lawford), Steven Soderbergh retrouve l'esprit d'élégance de gentleman cambrioleur, qui fait tout le sel des deux films. Quarante ans plus tard, la recette faisait toujours effet.

L'histoire d'Ocean's Eleven : Ses quelques mois en prison pour diverses escroqueries ne semblent pas avoir calmé Danny Ocean. Dès sa sortie, il a déjà en tête de réaliser l'impossible: dévaliser en une nuit les trois plus grands casinos de Las Vegas. Avec son ami Rusty Ryan, il se met en quête des dix casse-cou capables de déjouer systèmes de sécurité et autres surprises de cette chambre forte réputée imprenable. Le jeu en vaut la chandelle avec 150 millions de dollars à la clef. Mais pour Danny, peu importe l'argent. Son but est de ruiner l'impitoyable Terry Benedict, l'amant de son ex-femme.

Ocean's Eleven est diffusé ce soir à 21h15 sur TF1.