Gran Torino
Warner Bros

Immense succès critique et public, Gran Torino est l'un des films les plus émouvants de Clint Eastwood. Il sera diffusé ce soir à 21h sur TF1 et voici pourquoi il ne faut pas le rater.

L'histoire : Walt Kowalski, vétéran de la guerre de Corée, vit seul dans un pavillon de la banlieue de Detroit, peuplée d'immigrés qu'il ne supporte pas. Retraité, il passe ses journées à traîner sur le pas de sa porte, à bricoler ou à s'occuper de sa voiture, une Gran Torino 72, souvenir de cinquante ans passés au sein de la société Ford. Un jour, son jeune voisin asiatique Thao, soumis à la pression d'un gang, tente de voler le véhicule. Cet événement changera les rapports du jeune homme et sa famille avec M Kowalski.

1. Clint Eastwood plus sombre que jamais
Incarnation absolue du cowboy solitaire et increvable, Clint Eastwood explore ici les facettes les plus sombres de l'Américain patriote et ouvertement raciste. Une étiquette qu'on a longtemps collée sur le front du réalisateur lui-même puisqu'il n'a jamais caché ses idéaux républicains ni son admiration pour les armes à feu (particulièrement pendant la saga des Inspecteurs Harry). Mais Gran Torino est une occasion pour Clint Eastwood de prendre les critiques à revers pour livrer une belle ode à la tolérance. Au fond, le working class hero qu'il incarne est aussi un homme brisé par la faillite de Detroit, un rôle chargé symboliquement qui casse son image de self made-man patriote.

2. Un scénario plus vrai que nature.
La légende veut que Nick Schenk ait écrit le scénario de Gran Torino à chaque pause déjeuner alors qu'il travaillait à l'usine avec des ouvriers issus de la communauté hmong, à Minéapolis. Ces derniers lui auraient raconté l'histoire d'amitié entre un vieil homme gaga de sa voiture et un jeune délinquant issu de l'immigration. Très discret au cinéma depuis, Nick Schenk a également scénarisé le remake de Robocop tourné par José Padilha.

 

 

 

3. L'emploie d'acteurs non-professionnels
Clint Eastwood a casté et embauché plusieurs comédiens hmong non-professionnels qui apparaissent dans le film et qui donnent beaucoup plus de crédibilité aux situations. Si bien qu'on a du mal à comprendre, plusieurs années après, qu'un réalisateur aussi soucieux du réalisme choissise d'utiliser un grossier bébé en plastique dans une scène d'American Sniper.

4 Un immense succès public et critique
Parmi une pluie de récompenses internationales, Gran Torino a remporté le César 2010 du meilleur film étranger. Avec plus de 3 millions d'entrées rien qu'en France, Gran Torino a longtemps été le plus grand succès commercial d'Eastwood-réalisateur, avant d'être largement dépassé par American Sniper, sorti en début d'année. Un film qui a déclenché la polémique, lui aussi, mais qui est tout aussi représentatif de son époque.

 

 

 

5 Une ode à la tolérance
Par l'humanisme profond qui s'en dégage et le choc des civilisations qui y est montré, Gran Torino est l'un des films les plus forts qu'on ait jamais réalisés sur le racisme et l'intolérance. Pour creuser la thématique, vous pouvez aussi regarder American History X, This is England, Amistad et Mississipi Burning.

Gran Torino, de et avec Clint Eastwood sera diffusé ce soir sur TF1 à 21h.

Les films de Clint Eastwood classés du pire au meilleur