DR

Depuis le dimanche 3 juin, la nouvelle Miss USA est la jolie Olivia Culpo. Mais selon Le Point, Sheena Monnin, participante du concours de beauté aurait déclaré que le dernier concours avait été truqué. L'organisateur de Miss Univers, Donald Trump a dénoncé ses propos et compte bien engager des poursuites contre le mannequin.

Le dimanche 3 juin a eu lieu le concours de Miss USA et c'est la jeune Olivia Culpo qui a remporté le titre convoité. Mais depuis les propos de Sheena Monnin, Miss Pennsylvanie, la réputation du célèbre concours est quelque peu mise à rude épreuve.En effet, la participante au concours de beauté a déclaré sur Facebook que le Top 5 de Miss USA était connu avant même que le spectacle débute. Selon le New York Daily News, elle a expliqué sur son profil "Je ne peux plus être associée d'une quelconque façon à une organisation que je considère comme frauduleuse, manquant de morale, incohérente et par bien des façons vulgaire".Des propos sans langue de bois qui ne plaisent pas à Donald Trump, homme d'affaires et organisateur de Miss Univers. Il n'a pas tardé à répliquer que les juges du concours étaient rigoureusement indépendants. "Nous sommes face à une fille qui est venue, a perdu, et est désormais en colère contre le système". Le milliardaire a donc bien l'intention de poursuivre en justice Sheena Monnin.Dans un communiqué, l'organisation de Miss Univers se dit déçue et pense que Miss Pennsylvanie souhaite simplement voler la vedette à Olivia Culpo, la gagnante. Elle précise que la véritable raison de sa colère concernerait la décision d'autoriser les transsexuelles à participer au concours.