D’après Le Parisien daté du lundi 2 septembre, l’avocat de Norma Julia aurait mis en demeure le Comité Miss France après la destitution de la jeune femme qui a été élue le 11 août dernier Miss Roussillon.