DR

Ce matin, TF1 organisait dans ses locaux une conférence de presse pour présenter la troisième saison de Masterchef, le concours culinaire ouvert aux amateurs. Le jury et Carole Rousseau étaient présents pour nous présenter cette nouvelle saison placée sous le signe du plaisir et de la transmission de savoirs. Nous avons également pu voir quelques minutes du programme. Notre avis.

Masterchef est devenu en deux saisons une marque et une émission incontournable de TF1. Pour cette troisième édition, TF1 a mis les petits plats dans les grands afin d'étonner les candidats et les téléspectateurs pour qu'ils ne se lassent pas. A la tête de l'émission, nous retrouvons le jury composé de Frédéric Anton, Yves Camdeborde et Sébastien Demorand et l'animatrice Carole Rousseau.Quelques nouveautés pour pimenter le concours Si la chaîne et la production (Shine France) ont souhaité rester sur les fondamentaux qui font le succès de l'émission, de nouvelles épreuves et mécaniques de jeu vont également faire leur apparition. Nous n'en savons pas beaucoup plus, la chaîne souhaitant garder le mystère autour de ces fameuses nouveautés. Nous savons en revanche que les candidats vont faire face à quelques surprises, notamment dans les boîtes mystère. Ils devront improviser face à un four à micro ondes ou un pot de peinture.Mais Carole Rousseau nous l'affirme : "Les nouvelles épreuves étonneront les candidats et les téléspectateurs". L'animatrice a bien retenu la leçon et agira comme l'année dernière, c'est à dire de manière plus douce et en empathie avec les apprentis cuistots. Le programme se veut sympathique et basé sur le partage des connaissances et des savoirs.Les candidats et les téléspectateurs vont voir du pays puisque de nombreuses épreuves se dérouleront en région et à l'étranger (désert marocain et Canada). Le but, selon le jury, est de mettre les candidats en conditions réelles pour leur faire prendre conscience de la difficulté du métier de cuisinier.Un programme basé sur le partage Masterchef se veut un programme positif. Face aux critiques sur la dernières saisons de Top Chef (M6) dont les candidats étaient peut-être un peu trop compétitifs, Masterchef joue la prudence et souhaite transmettre des valeurs positives. Sébastien Demorand explique : "On a cherché à présenter aux candidats des hommes et des femmes issus du monde de la cuisine comme Joël Robuchon ainsi que d'autres chefs peu connus du grand public. Il y a aussi eu des rencontres avec des cultures gastronomiques d'ailleurs. Car on ne peut pas considérer que la cuisine ne se passe qu'en France". Les producteurs et les chefs seront donc à l'honneur lors de cette 3ème saison.Un niveau très élevé Ce n'est pas nouveau, chaque année on nous le dit : le niveau est encore plus élevé que la saison dernière. Cela ne nous étonne donc pas. Les chefs ont en effet exigé beaucoup des candidats et ce dès le début de la compétition. D'ailleurs, les candidats sont aujourd'hui "semi formés" d'après Frédéric Anton, remettant un peu en cause le principe de concours amateurs. De nombreux candidats ont déjà une grande maîtrise de la cuisine et ont fait différents stages en cuisine. Yves Camdeborde ajoute : "Cette année, il y a eu une forme d'exigence naturelle dès le début. On voulait d'entrée qu'ils soient au top niveau. On a eu des candidats qui ont été un peu secoués en début d'épreuves mais on a eu de très bons résultats". Les premières images diffusées dans l'auditorium nous confirme cela. Nous avons visionné la dernière épreuve de la grande cuisine. Ils ne sont plus que 25 à espérer figurer parmi les 19 candidats qui auront la chance d'intégrer l'atelier. Pour obtenir leur sésame, ils doivent reproduire en tempe réelle une recette du chef Anton à base de pigeon et de foie gras.Les candidats sont très naturels et nous offrent quelques fous rires. Le jury est également très en forme et on ne se lasse pas de leurs petite remarques. Ils se sont d'ailleurs beaucoup régalé lors du tournage de cette nouvelle saison : la preuve, ils ont une nouvelle fois beaucoup grossi.Notre avis Cette nouvelle saison de Masterchef semble égale aux deux autres. Des candidats marquants et très bons, des épreuves parfois tirées par les cheveux (une épreuve dans une grotte...), du stress, de la compétition et des rencontres. On prend plaisir à retrouver le jury qui semble de plus en plus en phase et une Carole Rousseau plus détendue. Si des nouveautés sont annoncées, c'est surtout pour appâter les téléspectateurs car il n'y a pas de réel changement dans l'organisation du jeu. On retrouve donc les fondamentaux de Masterchef et le plaisir de voir des apprentis cuisiniers tout donner pour avoir la chance de changer de vie et de vivre de leur passion. Les fans de l'émission seront donc ravis de retrouver une nouvelle édition du concours de cuisine amateur. Et c'est cela qu'on aime dans l'émission. Voir l'évolution des candidats, leur capacité à s'adapter. Espérons que le programme ne s’essouffle pas.Par Mélissa Tellaa