Le vendredi 29 avril, Kate et William se disaient oui devant près de 2,5 milliards d'individus. En France, l'événement a aussi été très suivi.

Le vendredi 29 avril 2011, Kate et William se disaient oui devant près de 2,5 milliards d'individus. En France, si l'événement a aussi été très suivi à la télévision, il n'a pas rapporté beaucoup aux chaînes en matière de rentrées publicitaires.La cérémonie en France était notamment diffusée sur TF1 et France 2. Les deux chaînes ont réalisé de bonnes audiences, bien que TF1 ait moins attiré que sa concurrente. Selon Médiamétrie, le mariage, sur France 2, a été suivi par 5 millions de téléspectateurs en moyenne entre 9h15 et 13h45, soit 41,8% du public. TF1 de son côté a été regardée en moyenne par 4 millions de téléspectateurs entre 10h15 et 13h35, soit 29,9% du public. Un score relativement décevant pour la première chaîne.En revanche si au niveau des audiences la cérémonie a été un succès pour les deux chaînes, elle l'a beaucoup moins été sur le plan financier. En effet sur le plan des recettes publicitaires, dévoilées par une étude Yacast, TF1 a perçu 465 000 euros brut entre 9h et 15h. Un vendredi ordinaire, sur la même période, la chaîne perçoit environ 1,7 million d'euros brut. Pour France 2 même constat : la chaîne a touché seulement 84 000 euros brut entre 9h et 15h. D'habitude sur la même période, la chaîne perçoit environ 0,4 million d'euros brut.Ces faibles recettes publicitaires s'expliquent par le nombre de coupures pubs qui étaient fortement réduites sur les deux chaînes entre 9h et 15h. En effet TF1 n'a diffusé que 4 écrans publicitaires, soit 47 spots en 15 minutes contre 13 écrans, soit 165 spots en 52 minutes en temps "normal". France 2 de son côté n'a diffusé que 2 écrans publicitaires, soit 26 spots en un peu plus de 7 minutes contre 11 écrans, soit 127 spots en 39 minutes en temps "normal".