Comme le rapporte Le Parisien, plusieurs candidats de télé réalité ont participé à l'enregistrement d'un clip pour soutenir la Fondation Sœur Marguerite dans sa lutte contre l'illettrisme.

Comme le rapporte Le Parisien, plusieurs candidats de télé réalité ont participé à l'enregistrement d'un clip pour soutenir la Fondation Sœur Marguerite dans sa lutte contre l'illettrisme.Les mauvaises langues diront que lorsque l'on fait de la télé réalité, on est mal placé pour lutter contre l'illettrisme, tant certains candidats ont écorché la langue française. Seulement là n'est pas le débat, car quand il s'agit d'humanitaire, toutes les bonnes volontés sont les bienvenues.Et ils en regorgent de bonne volonté les candidats de télé réalité puisqu'ils sont huit à avoir accepté de participer à l'enregistrement du titre Love is love écrit par Allan Van Darc.Ainsi, parmi les candidats de Secret Story, on retrouvera sur ce titre Benoît et Thomas, Bastien, Emilie et Jonathan. Kenza de Loft Story et Benjamin de Qui veut épouser mon fils complètent le casting avec Cindy Sander.Ce single, dont la sortie nationale est prévue pour le 20 juin, date également de la sortie du clip, sera vendu au profit du Fonds de Dotation Sœur Marguerite, une fondation qui lutte contre l'illettrisme.Crée par Sœur Marguerite, 84 ans, cette fondation construit des écoles dans les pays défavorisés afin d'offrir à un maximum d'enfants possible l'accès à une éducation gratuite.Ceux qui trouveraient que les stars de la télé réalité sont de mauvais ambassadeurs pour lutter contre l'illettrisme, Cindy Sander leur répond dans le Parisien. "Nous avons été choisi pour nos personnalités avant tout. De toute façon, je sais très bien que ce projet-là sera critiqué. On reçoit toujours des critiques, même les plus grandes stars. Je pense qu'il faut passer par dessus et se dire que c'est une bonne cause avant tout".En espérant que le titre Love is love, dans les bacs le 20 juin, rencontrera le succès que mérite la cause qu'il défend.