DR

Ce soir à la télé, Quentin Tarantino réinvente le film de sabre, Clint Eastwood questionne le mythe du héros et Liam Neeson... tue des gens.

Kill Bill de Quentin Tarantino

Dans la petite chapelle de Two Pines perdue au milieu du désert, à El Paso (Texas), alors que se déroule la répétition d'une cérémonie de mariage, des assassins surgissent et tirent impitoyablement et sans raison apparente sur toutes les personnes présentes. La Mariée, qui est enceinte, survit à ses blessures mais sombre dans le coma. Toutefois, la Mariée n'est pas une personne ordinaire. Autrefois tueuse à gages dans une organisation secrète, le Détachement International des Vipères Assassines, elle est une combattante hors pair. Sortant du coma quatre années plus tard, elle n'a plus qu'un seul but, se venger de ses anciens complices, dans lesquels elle a reconnu les assassins de Two Pines, et surtout, tuer Bill, leur chef, qui est également le père de l'enfant qu'elle portait et qu'elle croit avoir perdu à la suite de l'attaque dans la chapelle.

 

Alors que Les Huit Salopards signent le retour d'un Quentin Tarantino inspiré et impertinent, Kill Bill reste aux yeux de Première l'un des plus grands films du cinéaste américain, comme le notait notre critique Gérard Delorme à l'époque :

"Tarantino confirme avec ses choix et sa direction d'acteurs l'une de ses qualités les plus indiscutables : il donne à chacun l'occasion de briller ou de montrer les aspects inusités de son registre (...) Le résultat est un film d'action qui dépasse en plaisir tout ce qu'on pouvait imaginer. C'est un défi lancé à tous les cinéastes en activité. Tant mieux s'il y en a pour le relever." Une saga réussie à laquelle Quentin Tarantino va peut-être donner une suite, du moins si l'on en croit les rumeurs qu'il s'amuse à répandre régulièrement en interview.

Kill Bill sera diffusé sur RTL9 ce soir à 23h25.

 

American Sniper de Clint Eastwood

Chris Kyle est un champion de rodéo vivant au Texas. Après les attentats de Nairobi, il décide de s'engager dans les Forces armées des États-Unis. Il suit alors l'entrainement des SEAL où il devient un sniper de l'unité. Il rencontre Taya Renae, qui devient sa femme. Chris est envoyé en Irak. Sa précision et son adresse au tir sauvent de nombreux soldats américains, qui le surnomment très vite « La Légende ».

 

Véritable star de Western devenu légende vivante, Clint Eastwood aura passé une bonne partie de sa carrière de cinéaste à questionner le mythe du héros. Après Mémoire de nos Pères ou encore Lettres d'Iwo Jima, le grand réalisateur américain signe un nouveau film de guerre truffé de dilemnes moraux. Reparti presque bredouille des Oscars (1 récompense pour 6 nominations), American Sniper a déclenché une série de polémiques mais n'en reste pas moins un film complexe et beaucoup moins manichéen qu'on pourrait le penser, comme le notait Première à sa sortie :"Toujours d’attaque, Clint Eastwood s’inspire de l’autobiographie de Chris Kyle, le tireur d’élite le plus efficace de l’histoire américaine pour aborder le thème complexe et ambigu des effets de la guerre moderne sur ceux qui la font. Tel John Wayne dans "La Prisonnière du désert", Bradley Cooper incarne ce personnage persuadé d’oeuvrer pour le bien mais qui n’a pas conscience du mal qu’il se fait à lui-même et à son entourage. Le réalisateur, qui a pris position contre l’engagement américain en Irak et en Afghanistan, prend ses distances par rapport à son "héros" dont le seul code moral est dicté par le précepte paternel de n’être ni un loup ni un mouton. Étrangement, le cinéaste conclut sur des images qui consacrent la légende alors qu’il entend raconter la réalité tragique d’un homme qui, ayant vécu par l’épée, est mort par l’épée. "

American Sniper sera diffusé ce soir sur Canal+ à 22h50.

 

Night Run de Jaume Collet-Serra

À Brooklyn, Jimmy Conlon, mafieux et tueur à gages qu'on surnommait autrefois le Fossoyeur, n'est pas au mieux de sa forme. Ami de longue date du caïd Shawn Maguire, Jimmy, qui a aujourd'hui 55 ans, est hanté par ses crimes – et traqué par un inspecteur de police qui, depuis 30 ans, n'a jamais renoncé à l'appréhender. Et ces derniers temps, il semble que le whisky soit le seul réconfort de Jimmy. Mais lorsqu'il apprend que sa prochaine mission consiste à éliminer Mike, son fils qu'il n'a pas revu depuis des années, Jimmy doit choisir entre la "famille" mafieuse qu'il s'est construite et la vraie famille qu'il a abandonnée il y a bien longtemps. Tandis que Mike est en cavale, Jimmy comprend que pour racheter ses fautes passées, il lui faut sans doute protéger son fils du sort funeste qui l'attend lui-même désormais… Alors qu'il n'est plus en sécurité nulle part, Jimmy ne dispose que d'une seule nuit pour résoudre son conflit de loyautés et s'amender enfin.

 

Alors que Liam Neeson est souvent cité comme l'acteur ayant tué le plus de personnes à l'écran, ce film de Jaume Collet-Serra devrait alourdir encore les remords qui pèsent sur les épaules de ce flingueur au grand coeur à la killing list absolument délirante. Ainsi, si vous vouez un culte au héros ténébreux de la Liste de Schindler et aux histoires de vengeance, ce film d'action devrait assouvir vos deux passions sans pour autant les transcender.

Night Run est diffusé ce soir à 20h55 sur Canal+.